Biathlon - CM (H) - Sebastian Samuelsson remporte le sprint d'Östersund, Jacquelin (4e), Desthieux (5e) et Claude (6e) proches du podium

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Suédois Sebastian Samuelsson a dominé ce dimanche le sprint de la Coupe du monde d'Östersund devant les Norvégiens Vetle Christiansen et Johannes Boe. Les Français Émilien Jacquelin (4e), Simon Desthieux (5e) et Fabien Claude (6e) terminent au pied du podium. À l'image d'Hanna Oeberg chez les femmes, quelques heures plus tôt, Sebastian Samuelsson a fait régner sa loi sur ses terres d'Östersund, ce dimanche. Avec un tir parfait et le meilleur temps de ski, il ne pouvait rien arriver au Suédois, vainqueur avec 11''8 d'avance sur les Norvégiens Vetle Christiansen (0 faute) et Johannes Boe (3e à 12''2, 0 faute). lire aussi Classement de l'épreuve Pourtant, à l'image de Boe et Christiansen, les meilleurs n'ont pas laissé grand-chose en route sur le pas de tir, excepté Émilien Jacquelin. Annoncé un peu en retard en ce début de saison après une fracture du poignet gauche en préparation, le double champion du monde de la poursuite a des jambes de feu. Deuxième temps de ski du jour (malgré une petite chute sur l'anneau de pénalité), il ne lui a manqué qu'une balle (1 faute) pour monter sur le podium. Quatrième (à 23''2), il termine en tête d'un contingent français impressionnant avec Simon Desthieux (5e à 23''8) et Fabien Claude (6e à 27''5). « Je sais d'où je viens, a lâché Jacquelin au micro de la chaîne L'Équipe. Sur le tir, le travail a payé sur le coucher. Sur les skis, je suis satisfait de ma performance. » Desthieux leader de la Coupe du monde Desthieux, après avoir déjà trusté le podium samedi sur l'individuel, va partager le dossard jaune du leader de la Coupe du monde avec Johannes Boe lors du prochain sprint jeudi, encore à Östersund. « C'est inédit (6e Français de l'histoire) dans une carrière, a-t-il lâché. C'est magnifique de le porter, je vais en profiter. » lire aussi Classement général de la Coupe du monde Une joie collective (Antonin Guigonnat également placé, 14e à 1'10''2, 1 faute) qui jure avec la déception de Quentin Fillon Maillet. Leader annoncé de l'équipe de France, le Franc-Comtois a fini très loin (32e à 1'33''4) avec deux fautes au tir et un ski loin de ses standards (12e). « C'est une mauvaise journée, a-t-il confirmé au micro de la chaîne L'Équipe. Je suis content pour mes collègues mais déçu pour moi. Hier (samedi), j'avais limité la casse mais là c'est catastrophique. » lire aussi Hanna Oeberg remporte le sprint d'Östersund devant Anaïs Chevalier-Bouchet lire aussi L'après-course sur la chaîne L'Équipe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles