Biathlon - Mondiaux - Anaïs Chevalier-Bouchet, 3e de la poursuite des Mondiaux de Pokljuka : « Je suis un peu frustrée »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Malgré une belle médaille de bronze décrochée dans la poursuite de Pokljuka (Slovénie), sa deuxième dans ces Mondiaux, la Française Anaïs Chevalier-Bouchet nourrissait quelques regrets après la course. Anaïs Chevalier-Bouchet (3e de la poursuite de Pokljuka, 18/20 au tir) : « Ah, je m'en veux sur ce dernier tir. Je pense que j'avais le 19/20 au bout du canon. Je suis un peu déçue. J'avais de moins bonnes jambes aujourd'hui (dimanche). J'ai eu du mal à récupérer du sprint. Quand je sors du troisième tir, je pensais que Tiril (Eckhoff) était loin devant. Je ne pensais pas que c'était elle qui sortait de l'anneau de pénalité juste derrière moi. Et là je me suis dit : "Je joue l'or, ce sera peut-être la seule fois de ma vie". voir aussi Le classement de la poursuite femmes de Pokljuka J'avais fait la moitié du travail hier et je voulais bonifier tout ça car des situations comme ça, je ne vais pas en vivre souvent. C'est pour ça que j'ai un peu de regrets. Sur les skis, je ne pouvais pas rivaliser. Il fallait donc que je joue derrière la carabine et il me manque cette balle sur le dernier tir. Après sur le dernier tour, Hauser avait une vitesse folle, je n'ai rien pu faire. Je n'ai pas imaginé une seconde tenir dans ses skis, tellement elle allait vite. Je suis un peu frustrée. »