Biathlon - Mondiaux - Le coach de l'équipe de France féminine de biathlon a bouclé son marathon

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Frédéric Jean, le coach des Bleues, avait parié qu'il courrait un marathon si ses athlètes remportaient deux médailles aux Mondiaux. Pari tenu ce lundi matin autour du lac de Bled. Les Championnats du monde observent ce lundi leur premier jour de repos. À part la remplaçante Chloé Chevalier, qui est montée s'entraîner sur le site, aucun des biathlètes français n'a chaussé les skis ni pris la carabine. C'était donc repos pour tout le monde, enfin presque tout le monde puisque Frédéric Jean, l'entraîneur du groupe féminin, avait une promesse à tenir. « Si les filles remportent deux médailles ici, je cours un marathon autour du lac de Bled », avait lancé le Jurassien. Anaïs Chevalier ayant enchaîné l'argent du sprint et le bronze de la poursuite, Jean s'est donc attaqué sans attendre à ce défi. Il s'est élancé à 8 h 15 sous un frais soleil et, après plusieurs tours de lac en solo (il devait en enchaîner sept), il a reçu quelques renforts, Anaïs Chevalier, Quentin Fillon Maillet, Émilien Jacquelin, Antonin Guigonnat, Vincent Vittoz. Heureusement car Jean, qui a fini par boucler son périple en 3 h 34', traînait un peu la patte sur la fin. Un bon massage l'attendait à l'hôtel car il devra être sur pied demain mardi pour la suite de la compétition de ses troupes, l'individuel 15 km (départ à 12 h 05, en direct sur la chaîne L'Équipe). Émilien Jacquelin s'essaye au football américain Au lendemain de son deuxième titre mondial d'affilée sur la poursuite, Émilien Jacquelin affichait un large sourire : « J'ai mieux dormi que la dernière fois », a lâché le Dauphinois, parti trottiner avec Quentin Fillon Maillet et Antonin Guigonnat autour du lac de Bled. Mais il s'est vite arrêté. Deux biathlètes de l'équipe américaine s'échangeaient des passes de football US, la belle occasion pour Jacquelin et Guigonnat de s'essayer au maniement particulier du ballon. « Ça n'est pas évident de bien le faire tourner, a expliqué Jacquelin. Le rugby est quand même plus simple. » L'après-midi devait être consacré au repos complet à l'hôtel. Les athlètes reprendront l'entraînement demain mardi avant l'individuel 20 km de mercredi (14 h 30).