Biathlon - Mondiaux (H) - Émilien Jacquelin, 3e du sprint des Mondiaux de Pokljuka : « Je retrouve la fraîcheur et l'envie »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Malgré une faute au tir, Émilien Jacquelin, révélation des derniers Championnats du monde à Antholz (4 podiums dont deux médailles d'or), a confirmé qu'il était bien présent lors des grands rendez-vous, en décrochant la médaille de bronze lors du sprint vendredi. Émilien Jacquelin (médaille de bronze du sprint à Pokljuka) : « C'est une course de très haut niveau. Je tire à 9 sur 10 mais je fais le troisième temps de ski. Quand vous regardez les dix premiers du classement aujourd'hui, ce sont quasiment les dix premiers du classement général. Il fallait faire une course pleine pour aller chercher le titre. Je n'ai pas fini aussi bien que je le souhaitais. J'ai été un peu gêné par deux ou trois athlètes vers le dernier intermédiaire. Ce sont des secondes précieuses qui peuvent coûter très cher lorsque l'on vise une médaille mondiale. lire aussi Le classement du sprint des Mondiaux de Pokljuka Jouer le podium avec un 9 sur 10, c'était possible en début de saison sur le mois de décembre. Mais c'est vrai qu'en janvier, je me suis senti émoussé par des maux de dos. Je sentais que je n'avais aucune fraîcheur et là, je sentais que c'était impossible de faire ce type de performance. À Oberhof, j'ai tiré à 9 sur 10 mais j'ai terminé douzième, alors que des courses comme Hochfilzen ou Kontiolahti en décembre, je tire à 8 sur 10 mais je finis dans le top 10. Sur ces Mondiaux, j'ai retrouvé le niveau de ski que j'avais en décembre. J'en suis très content car le mois de janvier a été très long et j'ai pris beaucoup sur moi. Là, je retrouve la fraîcheur et l'envie. C'est d'autant plus beau ».