Biathlon - Tête en l’air, Martin Fourcade a frôlé la disqualification

Une erreur d’étourderie de Martin Fourcade aurait pu lui coûter très cher lors de la mass start d’Oslo ce dimanche.

Tête en l’air, Martin Fourcade a frôlé la disqualification (AFP).

 

Quand on n’a pas de tête, il faut avoir des jambes. Et celles de Martin Fourcade sont irrésistibles depuis le début de la saison. Lors de son premier passage sur le pas de tir ce dimanche, le Français s’est rendu compte qu’il avait oublié son chargeur au départ de la course. Heureusement, il a pu compter sur la réactivité de son entraîneur pour lui en remettre un. Or, le règlement de la Fédération internationale de biathlon est formel : seul un officiel peut transmettre les munitions manquantes. Mais, malgré ce léger écart aux règles, le jury a décidé de faire preuve de compréhension en validant la victoire au biathlète tricolore. À noter le beau geste de l’Allemagne qui n’a pas porté réclamation. Avec ce 14e succès de la saison, Fourcade s’offre tous les petits globes et égale le record de Magdalena Forsberg.

“Ça aurait été une course parfaite si j’avais oublié d’être bête avant de partir. J’ai huit chargeurs le matin d’une course. J’en utilise quatre pour mes réglages et je mets mes quatre nouveaux dans ma carabine pour la course. Aujourd’hui j’ai fait la même chose sauf que mes quatre nouveaux n’étaient pas chargés”, a-t-il raconté à la fin de la course au micro de la Chaîne L’Équipe.


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages