Bien-être - Quels sont les effets du café sur l'organisme ?

L'Equipe.fr
L’Equipe

Deuxième boisson la plus consommée en France après l'eau, le café est au coeur de nombreuses études. Le café est-il un poison ou une potion magique ? Éléments de réponse.Les études sur le café sont aussi nombreuses que le nombre d'accros à cette boisson. Les résultats sont divers, mais une étude anglaise a décidé de faire le tri dans tout ce qui avait été dit auparavant. Le résultat est assez surprenant et plutôt rassurant si vous faites partie des millions de Français qui en boivent au quotidien. Le café a plus de bienfaits que de contraintes sur votre organisme, à certaines conditions...3 à 4 tasses par jour, pas plusLa dose optimale de café se situe entre trois et quatre tasses par jour. Il s'agit de la quantité pour laquelle les bienfaits sont les plus nombreux. Au-delà, certains risques existent.L'étude se base sur du café « healthy », c'est-à-dire pur. Le sucre, le lait, la crème ou les accompagnements biaisent totalement ces résultats. Le café noir est d'ailleurs une boisson qui contient zéro calorie. C'est aussi un excellent antioxydant. Coeur et estomac en tirent profitLe café augmente la pression sanguine. Au repos et à condition de ne pas avoir abusé de café, le rythme cardiaque diminue légèrement. En aucun cas, cela représente un danger à moins d'avoir largement exagéré de café.L'acidité de la caféine permet une meilleure digestion après le repas. Ce facteur explique pourquoi on a l'habitude d'en boire après le repas. L'un des effets secondaires de cette acidité est le risque de brûlure d'estomac en en buvant a jeun le matin. Une barrière contre les maladiesLe café diminue les risques d'un grand nombre de maladies : cancer de la prostate, de la gorge, de la peau, du foie ainsi que la leucémie, parkinson et le diabète de type 2. Il faut garder en mémoire que ces résultats proviennent de sujets en bonne santé. Chez les fumeurs, par exemple, les effets sont moindres.Ces résultats contredisent la croyance qui attribuait pendant longtemps une augmentation des cancers chez les consommateurs de café. La consommation quotidienne de café très chaud, comme d'autres boissons, reste un facteur pouvant provoquant un cancer de l'œsophage. Le café, un gros impact sur le cerveauLe café est une boisson qui diminue le risque de dépression. Au moment d'en boire, de la dopamine est relâchée dans l'organisme, il s'agit de l'hormone du plaisir. Cela explique, le bonheur que certains éprouvent à boire du café. Et le sentiment de dépendance qui peut se faire ressentir chez d'autres.Le café est surtout connu pour donner de l'énergie, cela se vérifie au niveau du cerveau. 20 minutes après avoir bu du café, la mémoire et le cerveau sont stimulés. Les pupilles se dilatent également. Un regain d'énergie a lieu, mais attention au coup de fatigue quand les effets disparaissent. Un ennemi pour le sommeilSi le café permet d'avoir de l'énergie, il empêche également de dormir. Boire cette boisson trop tard dans la journée ne permet pas d'avoir un sommeil réparateur.La caféine reporte et diminue la libération de mélatonine, l'hormone du sommeil. Elle est en charge de la régulation des rythmes chronobiologiques et est synthétisée pendant la nuit. Le café désorganise ce rythme naturel.Les multiples bienfaits du chocolatPas une boisson parfaiteLe café pourrait augmenter le risque de fracture chez les femmes. Mais cette analyse reste encore à prouver, car les femmes auraient déjà une prédisposition plus importante pour ce type de blessure.Pendant la grossesse, une quantité importante de café peut avoir des effets négatifs notamment sur l'enfant.

À lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages