Bientôt un procès contre la Juventus, son ancien président Andrea Agnelli et onze dirigeants

Andrea Agnelli a démissionné de ses fonctions cette semaine. (R. Ramaccia/IPP//Presse Sports)

Le parquet de Turin s'intéresse à la pratique, que la Juve a multipliée, des « faux échanges » de joueurs.

Le bureau du procureur de Turin a mis en examen jeudi la Juventus Turin, son ancien président Andrea Agnelli ainsi que onze dirigeants ce jeudi pour fausse comptabilité. Selon la justice, la Vieille Dame a sous-évalué ses pertes pour les saisons 2018-2019, 2019-2020 et 2020-2021. Lundi, le président du club et le conseil d'administration en entier ont démissionné de leurs postes. Contacté jeudi, le groupe Exor, propriétaire du club, n'a pas souhaité faire de commentaire.

lire aussi : Gianluca Ferrero futur président de la Juventus

lire aussi : Toute l'actualité du football italien