Bilan 2019 - Kvyat fait le nombre mais pas d'ombre

Basile Davoine

En plus de renouer avec la catégorie reine, . C'est justement ce dernier que le Russe est venu remplacer, symbolisant il est vrai une filière quelque peu essoufflée, et manquant de solutions pour la F1 avec la difficulté ajoutée de l'obtention de la Super Licence pour certaines de ses ouailles.

Rétrogradé de . Il avait cette année une occasion en or de le démontrer, avec un troisième passage sous les couleurs de l'écurie de Faenza, une première !

Daniil Kvyat, Toro Rosso STR14

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
Daniil Kvyat, Toro Rosso STR14 <span class="copyright">Zak Mauger / Motorsport Images</span>
Daniil Kvyat, Toro Rosso STR14 Zak Mauger / Motorsport Images

Zak Mauger / Motorsport Images

Voici pour la partie brillante de cet énième retour, qui ne souffre toutefois pas d'aucune contestation. Car si Kvyat a pris sa part dans la saison extrêmement réussie de Toro Rosso, sixième du championnat constructeurs, il a aussi subi la comparaison directe avec ses coéquipiers. La différence n'était pas forcément flagrante lors de la première moitié d'exercice avec a fait le chemin inverse durant l'été.

Face à un pilote ayant enduré la même épreuve que lui trois ans auparavant, Kvyat n'a pas fait le poids. Trop en retrait, trop souvent battu, il a semblé s'éteindre aux côtés du Français, qui pour sa part a su raviver la flamme de manière parfois spectaculaire, au point de terminer deuxième du Grand Prix du Brésil.

La cinquième saison en F1 de Daniil Kvyat est particulièrement difficile à évaluer. Son nom n'a jamais vraiment circulé comme une candidature crédible au baquet Red Bull, mais il a dans le même temps conservé assez facilement sa place chez Toro Rosso pour 2020. Reste à savoir s'il s'agira de son dernier tour de chant, lui qui compte déjà 93 Grands Prix à son actif du haut de ses 25 ans. Que cherche à faire Red Bull avec le Russe ? C'est une réelle question. Lui au moins sait à quoi s'en tenir. Passé par toutes les étapes dans la maison autrichienne, heureuses comme malheureuses, il dispose au moins de la possibilité de courir dans la catégorie reine et de viser quelques coups d'éclat. Finalement, peu importe s'il s'agit de faire le nombre ou de représenter une simple solution d'attente.

Ces bilans 2019 sont aussi l'occasion pour vous de noter chaque pilote, grâce au module situé au bas de cet article.

Bilan Toro Rosso 2019

Bilan Toro Rosso 2019 <span class="copyright">Camille De Bastiani</span>
Bilan Toro Rosso 2019 Camille De Bastiani

Camille De Bastiani

À lire aussi