Bilan mitigé pour les Bleus lors de la première journée de la Coupe du monde

Lisa Barbelin a terminé 15e des qualifications à Charléty. (FFTA)

Les qualifications en arc classique qui se sont déroulées au stade Charléty mercredi n'ont pas permis aux Français de s'offrir un tableau dégagé pour la suite de la Coupe du monde.

Les archers français ont limité les dégâts sans briller pour leur entrée en lice dans l'étape parisienne de la Coupe du monde en arc classique (la discipline olympique), au stade Charléty ce mercredi.

Jean-Charles Valladont a terminé 38e des qualifications (665 points), Baptiste Addis 68e (652 pts), Pierre Plihon 86e (637 pts) et Thomas Chirault 96e (632 pts). Les quatre archers ont ensuite remporté leur premier match du tableau final et sont qualifiés pour les 32es de finale, disputés vendredi après-midi. Ils trouveront cependant de sérieux clients sur leur route, dès ces 32es pour Addis, 15 ans, face au champion olympique turc Mete Gazoz, ou éventuellement en 16es face au Coréen Kim Woojin, 2e mondial, pour Chirault, ou à l'Américain Brady Ellison, un habitué des podiums internationaux, pour Valladont.

Dans la compétition féminine, la meilleure performance en qualifications revient à Lisa Barbelin, 15e (658 points), devant Caroline Lopez, 27e (648 pts) et Audrey Adiceom, 53e (626 pts). Mélodie Richard, 70e (602 pts) est d'ores et déjà sortie de la compétition. Les matches à élimination directe débuteront vendredi après-midi.

Les rencontres par équipes auront lieu dès jeudi, en 8es de finale pour les Bleues, 11es des qualifications, face aux Etats-Unis (10h30). Les Bleus (Valladont, Plihon, Addis), 20es des qualifications, devront quant à eux passer par un premier tour éliminatoire face au Japon (9h15), avant de pouvoir éventuellement affronter Taiwan en 8es.

En arc à poulies (non olympique), Sophie Dodemont, Lola Granjean et Sandra Hervé ont décroché ce mercredi la médaille de bronze par équipes.

La troisième étape de la Coupe du monde de tir à l'arc se déroule au stade Charléty jusqu'à vendredi inclus, tandis que les finales seront disputées samedi et dimanche dans la cour du château de Vincennes, diffusées en direct sur la plateforme L'Equipe live.

lire aussi

La révolution Oh attendue par l'équipe de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles