Billets SNCF pas cher : où partir pour moins de 35 euros ?

Yahoo Finance France
La Rochelle
La Rochelle

Édouard Philippe a assuré que tous les Français pourront partir en vacances en juillet et en août, partout en France. Voici cinq destinations facilement accessibles en train à moins de 35 euros. 

"J'invite les Français à redécouvrir le plus beau territoire, la France”. Pour relancer le tourisme, le ministre de l’Économie demande aux Français de privilégier la première destination touristique mondiale. Ça tombe bien : la SNCF ouvre les réservations ce vendredi pour acheter les billets de train pour cet été.

Rassurez-vous, les billets seront échangeables et remboursables si le congé estival n’était pas possible à cause du Covid-19. Pour vous aider dans votre choix, nous avons sélectionné 5 destinations qui ne manquent pas d’atouts pour un départ le 7 août prochain. Attention, le tarif des billets peut évoluer à la hausse ces prochains jours.  

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La Rochelle au départ de Paris : 34 euros

La troisième ville de France la plus agréable à vivre n’est qu’à trois heures de train de Paris. Après des semaines de confinement dans votre appartement parisien - pour ceux qui sont restés - pourquoi ne pas vous offrir un bon bol d’air à La Rochelle ? Flâner sur le Vieux Port, admirer la vue en haut des Tours médiévales, arpenter les rues de la Vieille ville : la capitale des Charentes-Maritimes va vous revigorer. Vous avez des enfants ? Ne manquez surtout pas l’aquarium de La Rochelle, un incontournable. 

Paris - La Rochelle pour 34 euros le 7 août prochain
Paris - La Rochelle pour 34 euros le 7 août prochain

Nice au départ de Valence : 35 euros

Fortement dépendante du tourisme, la Provence-Alpes Côte d’Azur est la région française qui devrait payer le plus lourd tribut économique à cause de la crise du coronavirus. Le maire LR de Nice Christian Estrosi le sait et demande même aux étrangers de rester chez eux pour le moment. “Je refuse de lancer une invitation au monde entier pour dire ‘Venez chez nous. C’est même tout l’inverse’”, a-t-il lancé à Nice-Matin. Point positif : vous serez plus tranquilles pour découvrir ce joyau de la Méditerranée.

La promenade des Anglais, à Nice
La promenade des Anglais, à Nice

Bordeaux au départ de Tourcoing : 23 euros

Nordistes, si vous voulez découvrir Bordeaux à petit prix : ne tardez plus. La Perle d’Aquitaine est accessible pour seulement 23 euros au départ de Tourcoing si vous ne rechignez pas aux cinq heures de train. Amateur de gastronomie ? Vous pourrez passer la porte du Quatrième Mur, le restaurant de Philippe Etchebest. En face, place de la Comédie, se trouve celui d’un autre chef star : Gordon Ramsey. Pour continuer dans le plaisir gustatif, oubliez les bêtises de Cambrai et préférez les canelés Baillardran, un vrai délice. 

Tourcoing - Bordeaux pour 23 euros le 7 août
Tourcoing - Bordeaux pour 23 euros le 7 août

Marseille au départ de Saint-Étienne : 34,30 euros

Envie de mer et de soleil ? Puisque les destinations exotiques seront difficilement possibles cet été, Marseille reste une alternative très attrayante. Les férus de culture se régaleront au Mucem alors que les adeptes du farniente ne pourront pas s’empêcher de se prélasser dans les nombreuses calanques, plages et criques de la ville. Après le bain de soleil, vous découvrirez les plus beaux quartiers de la cité phocéenne comme Le Panier ou La Pointe Rouge.

Les calanques de Cassis
Les calanques de Cassis

Nantes au départ de Lille : 31 euros

Le château des Ducs de Bretagne, les machines de l’île - où vous croiserez le célèbre éléphant -, le musée d’arts, le passage pommeraye, le jardin des Plantes… Si Nantes est régulièrement plébiscitée pour sa qualité de vie, ce n’est pas pour rien. Culture, shopping, histoire : vous ne serez pas déçus d’avoir quitté la capitale des Flandres pour quelques jours. Après des journées bien remplies, profitez des longues balades sur les bords de l’Erdre, un véritable coin de nature en pleine ville. 

NOS ARTICLES SUR LE CORONAVIRUS

>> Comment s'explique la hausse de popularité d'Édouard Philippe ?
>>
 Coeur, intestin, rein, cerveau... Les (très) nombreux organes touchés par le coronavirus
>> 
“J’ai hâte de voir en vrai les gens avec qui je bosse" : ils racontent leur nouveau travail pendant le confinement
>> 
Pourquoi la création d'un vaccin prend autant de temps ?
>> 
La carte interactive pour suivre l'évolution du Covid-19 dans le monde

À lire aussi