Les Black Ferns s'imposent face au Canada en deuxième journée du Pacific Four

Après une première période timide (6-0), les Néo-Zélandaises ont ensuite déroulé face au Canada. (Presse Sports)

Les Black Ferns ont largement dominé le Canada (28-0) dimanche et gardent ainsi la tête du Pacific Four. Pour sa deuxième sélection à XV, Ruby Tui a inscrit un doublé.

De bon augure pour la Coupe du monde 2022 (8 octobre-12 novembre). Les Black Ferns se sont facilement imposées dimanche à Auckland lors de la deuxième journée du Pacific Four face au Canada, troisième nation mondiale (38-0). Après une première mi-temps où seules deux pénalités ont matérialisé la domination des Néo-Zélandaises, les essais se sont enchaînés.

Les championnes du monde en titre ont pu compter sur Ruby Tui, élue meilleure joueuse du monde de rugby à VII en 2019, auteure de ses deux premiers essais (47e et 77e) pour son deuxième match avec le XV néo-zélandais.

Les Black Ferns poursuivent leur sans-faute dans la compétition après une première victoire lundi dernier sur le voisin australien (23-10). Elles affronteront samedi les États-Unis dans le dernier match du tournoi. Une bonne préparation avant leur réel objectif : le Mondial. À domicile, les quintuples championnes du monde espèrent conserver leur titre.

lire aussi

Toute l'actualité rugby

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles