Blandine L'Hirondel championne du monde de trail long

Blandine L'Hirondel avait fait du Championnat du monde son objectif principal de la saison. (ITRA)

La Française Blandine L'Hirondel a conservé son titre acquis en 2019 en remportant samedi le Championnat du monde de trail long, en Thaïlande. Chez les hommes, le Français Nicolas Martin prend la 2e place derrière l'Américain Adam Peterman, et l'équipe de France de trail court termine deuxième du classement par équipe.

C'était l'objectif de sa saison. Après deux éditions annulées à cause de la crise sanitaire en 2020 et 2021, Blandine L'Hirondel tenait à défendre son titre de championne du monde de trail long acquis en 2019 au Portugal. C'est chose faite avec une nouvelle victoire devant l'élite de la discipline sur les sentiers techniques du nord de la Thaïlande en 8h22.

La Française, chirurgienne de profession et spécialiste de course en montagne au début de sa carrière, s'est vraiment révélée au grand public lorsqu'elle a fait le choix d'allonger les distances. Outre son titre mondial en trail en 2019, Blandine L'Hirondel s'est illustrée en remportant l'OCC 2021 (55 km et 3500 m d +) et la CCC 2022 (100 km et 6000 m de d +) à Chamonix.


Nicolas Martin à la deuxième place

Chez les hommes, la course de 80 km et 5000 m de dénivelé positif a été dominée par l'Américain Adam Peterman (7h15), récent vainqueur de la Western States 2022. Juste derrière, c'est le Français Nicolas Martin qui parvient à prendre la 2e place (7h28) face à certains des meilleurs spécialistes du monde.

En trail court, si aucun ne Français ne parvient à monter sur les podiums dominés par le talentueux Norvégien Stian Angermund (3h08) et la surprenante Roumaine Denisa Dragomir (3h49), la sélection tricolore masculine prend la 2e place du classement par équipe grâce à la 6e place de Thomas Cardin (3h19), la 12e place de Fred Tranchand (3h22) et la 13e place de Julien Rancon (3h24).

Ce championnat du monde 2022, qui comptait aussi une course verticale dominée par l'Américaine Allie McLaughlin et le Kényan Patrick Kipngeno, ce jeudi, est la première compétition internationale à rassembler les titres en course en montagne et en trail running.