Blessé à la cuisse droite, Marcell Jacobs est forfait pour les demi-finales du 100 m des Mondiaux à Eugene

Pas de demi-finale pour Marcell Jacobs. (F. Faugère/L'Équipe)

Paru emprunté vendredi en séries du 100 m aux Mondiaux d'Eugene, le champion olympique italien Marcell Jacobs a annoncé son forfait pour les demi-finales prévues dans la nuit de samedi à dimanche (3 heures).

Le communiqué de la Fédération italienne d'athlétisme (Fidal) est tombé moins de deux heures avant le début des demi-finales du 100 m des Mondiaux d'athlétisme à Eugene (États-Unis). Victime d'une contracture en haut de la cuisse droite survenue lors du premier tour vendredi, le champion olympique Marcell Jacobs doit déclarer forfait.

Pénalisé par une élongation à la cuisse gauche ces dernières semaines

De nombreux examens ont été menés dans la matinée de samedi et la décision a été prise de ne pas prendre de risque supplémentaire. Ce forfait ne semble pas si surprenant vu la fragilité de Jacobs depuis plusieurs semaines. Pénalisé par une élongation à la cuisse gauche, il avait dû renoncer à plusieurs meetings en mai et juin.

Vendredi, à l'issue de sa série, bouclée à la deuxième place en 10''04 derrière le Jamaïquain Oblique Seville, vainqueur en 9''93 (+ 0,2 m/s), Jacobs avait été peu rassurant face aux micros : « J'ai dû batailler, je ne suis pas à 100 %, mais j'ai donné tout ce que j'avais. Je vais aller aux soins pour être prêt pour les demi-finales samedi. » Cela n'a donc pas suffi.

Peu après l'officialisation de son forfait, Jacobs a tweeté ces quelques mots : « Un choix douloureux, mais je suis obligé de renoncer. Je suis un combattant et c'est pour ça que j'étais venu à Eugene. Mais, pour ne pas compromettre le reste de la saison en aggravant la blessure, je dois repousser mon défi. Je promets que je ferai de mon mieux pour vous faire rêver. »

lire aussi

Toute l'actu des Mondiaux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles