Blessé au genou gauche, Zlatan Ibrahimovic a serré les dents pendant six mois avec l'AC Milan

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Zlatan Ibrahimovic (à droite) n'a plus disputé un match dans son intégralité depuis le 17 janvier et une défaite contre La Spezia (2-1). (A. Mariani/Ramella/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sacré champion d'Italie avec l'AC Milan le week-end dernier, Zlatan Ibrahimovic était blessé au genou gauche depuis six mois.

Zlatan Ibrahimovic aura donné de sa personne pour permettre à l'AC Milan de remporter son premier Scudetto depuis 2011. « Ces six derniers mois, j'ai joué sans ligament croisé antérieur », a-t-il déclaré ce jeudi dans une publication sur Instagram, au lendemain d'une intervention chirurgicale subie à Lyon. Cette opération a permis de reconstruire son ligament croisé antérieur du genou gauche et lui vaudra sept à huit mois de convalescence. Il ne retrouvera donc pas les terrains avant 2023, s'il décide de continuer sa carrière. Même s'il semble inusable, la question peut se poser, étant donné que l'attaquant suédois aura 41 ans en octobre.

Toujours sur Instagram, l'homme aux cinq Scudetti a raconté son calvaire : « Genou gonflé pendant six mois. [...] J'ai subi plus de 20 injections en six mois. On a dû m'assécher le genou une fois par semaine pendant six mois. J'ai prisdes antidouleurs tous les jours pendant six mois. Je n'ai presque pas dormi pendant six mois à cause de la douleur. Je n'ai jamais souffert autant, sur et en dehors du terrain ».

Zlatan Ibrahimovic sur Instagram

« Aujourd'hui, j'ai un nouveau ligament croisé antérieur et un nouveau trophée »

Zlatan Ibrahimovic avait déjà été opéré du genou gauche en juin 2021, ce qui lui avait fait manquer l'Euro avec la Suède et avait perturbé son début de saison. Il a également souffert des tendons d'Achille pendant la saison, manquant de nombreux matches. Il n'a d'ailleurs pu participer qu'à 23 rencontres de Championnat, inscrivant tout de même 8 buts et délivrant 3 passes décisives.

Il s'est toutefois enorgueilli d'avoir contribué au sacre des Rossoneri, qui ont décroché avec lui leur 19e titre de champions d'Italie. « J'ai rendu l'impossible possible. Dans mon esprit je n'avais qu'un seul objectif, permettre à mes partenaires et à mon entraîneur (Stefano Pioli) d'être sacrés champions d'Italie parce que je leur avais fait une promesse. Aujourd'hui, j'ai un nouveau ligament croisé antérieur et un nouveau trophée. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles