Blessures, fatigue des joueurs... La trêve internationale fait débat au sein des clubs

Coralie Salle
·1 min de lecture

La trêve internationale de mars a tourné à la bérézina pour certains clubs. Alors que le calendrier est déjà surchargé, les joueurs appelés en sélection ont parfois connu un marathon de trois matches en une semaine, couplé à de longs déplacements dans toute l'Europe. Et forcément, ces rencontres ont fait des dégâts.

Au Paris-Saint-Germain, Marco Verratti et Danilo sont revenus blessés. De quoi faire grincer des dents Mauricio Pochettino, puisque le PSG connaît un mois décisif en championnat comme en Ligue des champions, avec la double confrontation en quarts de finale contre le Bayern Munich. "Les joueurs ont dû jouer avec leur équipe nationale, ils ont participé à trois matches. C’est difficile, mais nous devons regarder vers l'avant et trouver les meilleures solutions pour être compétitifs", s'est contenté de dire l'Argentin vendredi 2 avril en conférence de presse.

Comble du sort, les Bavarois font aussi partie des victimes de cette trêve internationale, puisqu’ils ont perdu leur buteur phare, Robert Lewandowski, indisponible quatre semaines, à cause d’un étirement ligamentaire du genou droit.

Mais outre les blessures, la fatigue des joueurs fait aussi débat. En effet, certains ont participé à toutes les rencontres internationales. De quoi provoquer un véritable casse-tête pour les...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi