Les Bleues écrasent le pays de Galles et s'offrent une finale pour le Grand Chelem

·3 min de lecture

Victorieuse à Cardiff ce vendredi (33-5), l'équipe de France a repris les commandes du Tournoi des Six Nations. Les Bleues viseront le Grand Chelem la semaine prochaine face à la grande favorite de la compétition, l'Angleterre.

Le match : 5-33

Après l'Italie (39-6), l'Irlande (40-5) et l'Écosse (28-8), les Bleues poursuivent leur sans-faute. À Cardiff, vendredi soir, elles ont largement dominé le pays de Galles et récupéré du même coup la première place du Tournoi des Six Nations, avant le match de l'Angleterre face à l'Irlande dimanche. L'équipe de France jouera donc la victoire finale dans la compétition et le Grand Chelem la semaine prochaine à Bayonne, face à ces mêmes Red Roses qu'elles n'ont plus battue depuis neuf rencontres.

lire aussi

Le film de Galles - France (F)

À l'Arms Park, les Tricolores n'ont pas attendu longtemps avant de poser leurs mains sur la partie. Pendant près d'une demi-heure, elles ont littéralement squatté les 22 mètres de Galloises complètement dépassés par la puissance des joueuses d'Annick Hayraud. Laure Sansus s'est ainsi offert un doublé (8e, 28e), le troisième déjà dans ce Tournoi.

Caroline Boujard a fêté son retour en sélection par un essai étrange, après une passe au pied de Jessy Trémoulière et un choc avec l'ailière galloise Jasmine Joyce (20e). Puis Chloé Jacquet a accéléré et posé un crochet intérieur foudroyant (24e) pour donner un avantage certain à la France à la pause (26-0).

En deuxième période, les Bleues ont semblé moins dominatrices, mais ça ne les a pas empêchées de marquer à nouveau. Trémoulière, efficace face aux poteaux (4/5), s'est infiltré face aux centres galloises pour finir dans l'en-but (55e), alors que le pack tricolore a poursuivi son entreprise de démolition lors des nombreuses mêlées fermées. Sioned Harries a sauvé l'honneur de la Principauté sur le gong (80e+2), sans conséquence.

Si, comme depuis le début du Tournoi, tout n'a pas été parfait dans le jeu, les Françaises se sont en partie rassurées lors de cette ultime répétition avant le grand rendez-vous face à leurs meilleures ennemies anglaises (samedi 30 avril, 15h15).

3

Les Bleues n'ont encaissé que trois essais depuis le début du Tournoi, un contre l'Irlande, un contre l'Écosse et autre face au pays de Galles ce vendredi. Face à l'Italie, elles ont gardé leur en-but inviolé.

La joueuse : Laure Sansus, la force de l'habitude

Elle commence à banaliser ce qui sort de l'ordinaire. Véritable leader de jeu des Bleues depuis le début du Tournoi, Laure Sansus a de nouveau été décisive à Cardiff. Comme face à l'Irlande et en Écosse, la demie de mêlée tricolore s'est offert un doublé pour guider l'équipe de France sur le chemin de la victoire. Contre l'Italie, au début de la compétition, Sansus n'avait pas marqué mais elle s'était déjà montrée décisive en offrant beaucoup d'avancée et de vitesse.

Explosive sur son premier essai ce vendredi (8e), elle a aussi été attentive sur le deuxième pour chiper un ballon dégueulé par la mêlée galloise. Mais Sansus n'a pas non plus tout bien fait. Malgré ces aptitudes physiques au-dessus de la moyenne, qui lui permettent d'avancer en toutes circonstances, elle a aussi manqué de lucidité avec deux en-avant évitables et quelques passes mal assurées. La manager Annick Hayraud l'a tout de même remplacé dès la 50e minute pour la préserver en vue du Crunch décisif de Bayonne, la semaine prochaine.

lire aussi

Calendrier et résultats du Tournoi des Six Nations (F)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles