Les Bleues battues en République tchèque en qualifications à l'Euro

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Déjà qualifiée pour l'Euro 2022, l'équipe de France s'est inclinée face à la République tchèque, mercredi à Plzen (31-30).

Déjà qualifiée pour l'Euro 2022, l'équipe de France s'est inclinée face la République tchèque (31-30) lors de la 5e journée des qualifications, jeudi à Plzen. Très largement victorieuses au match aller à Besançon, en octobre 2021 (38-22), les Bleues ont cette fois été malmenées par un adversaire métamorphosé et décidé à jouer à fond sa chance de qualification dans un groupe 4 très ouvert.

Privée de ses piliers Béatrice Edwige et Allison Pineau, laissées au repos cette semaine, la défense française a galéré face aux inspirations de la patronne tchèque Iveta Koresova (ex-Luzumova), de retour après deux ans d'absence, et aux shoots tout en puissance de Marketa Jerabkova (8 buts chacune).

La France a toujours couru après le score

En attaque, les vieux démons des échecs aux tirs (3 penalties manqués par Tamara Horacek et Grâce Zaadi) et des balles perdues se sont invités eux aussi et les championnes olympiques ont couru après le score toute la rencontre (8-5, 16e; 16-13 à la pause).

Après avoir compté quatre longueurs de retard (27-23, 49e), les Bleues ont relevé la tête sur la fin. Grâce à quelques interceptions d'Estelle Nze Minko, qui portait le brassard de capitaine en l'absence de Coralie Lassource, elles sont revenues sur les talons de leurs adversaires (27-26, 53e), mais sans jamais parvenir à égaliser. Et à une minute du terme, l'exclusion de Nze Minko pour une poussette maladroite sur Koresova a scellé la défaite.

« C'était un match compliqué de la première à la dernière minute, déplorait la capitaine intérimaire. On a très vite été mises en échec sur la gardienne, on a eu des difficultés à trouver des solutions en attaque et on a surtout été mises en grande tension sur notre défense. Cette défense très moyenne ne nous a pas permis de récupérer des ballons et de nous projeter en montée de balle comme on l'aime. »

L'équipe de France bouclera sa campagne de qualifications samedi (19h30) au Havre face à l'Ukraine, un match forcément très particulier face aux représentantes d'un pays ravagé par la guerre. Mercredi, les Ukrainiennes se sont inclinées face à la Croatie (19-26) à Graz, en Autriche.

Ce sera aussi pour les Bleues l'occasion de se racheter après cette médiocre sortie tchèque.

lire aussi

Toute l'actualité du handball

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles