Bleues : bienvenue au Far West !

SO FOOT
·1 min de lecture

2 septembre 2020, Sarah Bouhaddi et quatre autres Lyonnaises sont à Angoulême pour la projection d'un film sur le football féminin, deux petits jours après leur quatrième sacre consécutif en Ligue des champions. Les sourires sont donc de mise pour la gardienne et ses coéquipières, également internationales tricolores. Mais Corinne Diacre, leur sélectionneuse, entre dans la pièce. Les sourires s'effacent. La suite, Bouhaddi l'a racontée à OL TV : "Au moment où elle est arrivée, elle ne nous a pas saluées ni félicitées. Pourtant, il y avait trois joueuses de l'équipe de France. Ce n'était peut-être pas des joueuses qui lui plaisaient, mais des joueuses de l'équipe de France. C'est triste, mais avec cette personne-là, on est dans un combat quotidien." Ou une énième illustration du gouffre qui se creuse entre Corinne Diacre et ses joueuses depuis le Mondial 2019, et que la capitaine Amandine Henry a officialisé dimanche.
Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com