Les Bleues avec le même onze face à l'Allemagne à l'Euro, à moins que Bacha entre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Détonante contre les Pays-Bas, Selma Bacha pourrait s'inviter dans le 11 de départ contre l'Allemagne. (B. Cremel/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Corinne Diacre pourrait reconduire mercredi face à l'Allemagne en demi-finales de l'Euro (21 heures) le même onze qu'en quarts de finale face aux Pays-Bas. Mais une interrogation subsiste autour d'une possible titularisation de Selma Bacha.

Fidèle à sa ligne, Corinne Diacre n'a rien voulu dévoiler de ses plans avant la demi-finale contre l'Allemagne, mercredi soir (21 heures). Elle a brouillé les pistes sur son onze de départ, annonçant même au micro de Canal + que son équipe allait avoir un visage « différent » de celui contre les Pays-Bas, en quarts de finale samedi (1-0 a.p.). Une affirmation à prendre avec des pincettes, comme toujours avec la sélectionneuse, puisqu'elle annoncera la composition définitive à ses joueuses lors de la causerie à Milton Keynes.

lire aussi

Diacre : « Mes joueuses ne doutent pas »

Les grandes lignes sont connues. L'axe Mbock-Renard va enchaîner, la buteuse du quart Ève Périsset a pu s'entraîner normalement mardi malgré une alerte aux adducteurs contre les Néerlandaises et pourra tenir sa place à droite, tandis que Sakina Karchaoui devrait garder sa place dans le couloir gauche. Au milieu, le trio Geyoro-Bilbault-Toletti doit être reconduit, avec Clara Mateo en option numéro un pour entrer et semer le trouble dans la défense allemande.

Bacha en balance avec Malard ?

En attaque, en revanche, un flou subsiste. Comme lors de la séance de lundi à huis clos, la sélectionneuse a brouillé les pistes auprès des suiveurs et de son équipe, à coups de chasubles tournantes et d'associations différentes.

L'option prioritaire consiste à voir le trio Diani-Malard-Cascarino titularisé à nouveau, puisque Melvine Malard semble la meilleure solution en pointe depuis le forfait de Marie-Antoinette Katoto. Mais l'entrée de Selma Bacha a fait tellement de bien contre les Pays-Bas que Diacre pourrait être tentée de la lancer d'entrée, plutôt sur l'aile gauche offensive, même si elle reste aussi la doublure de Karchaoui et peut représenter une option en latérale.

Si l'on considère que Kadidiatou Diani et Delphine Cascarino sont les deux seules valeurs sûres devant, la titularisation de Bacha en attaque impliquerait certainement la mise sur le banc de Malard, le passage de Diani en pointe et de Cascarino à droite. Soit le trio en place au moment du but contre les Pays-Bas. À moins que les cent vingt minutes de temps de jeu de Cascarino samedi ne décident le staff à la garder en joker sur cette demie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles