Les Bleus écartent le Canada et filent en quarts de finale de la Coupe du monde

Jean-Pascal Barraque a marqué un essai contre le Canada. (F. Porcu/L'Équipe)

Vainqueurs du Canada (19-12) vendredi, les Français ont bataillé pour leur entrée dans la Coupe du monde, disputée au Cap. Ils affronteront l'Australie ou l'Uruguay samedi (20h35) en quarts de finale.

La France a été bousculée vendredi, mais a fini par prendre le dessus sur le Canada (19-12), dans le cadre du Mondial de rugby à 7 qui se déroule jusqu'à dimanche au Cap (Afrique du Sud). Elle fera probablement face à l'Australie, ou contre l'Uruguay, samedi (20h35) pour décrocher une place dans le dernier carré.

Les Bleus avaient entamé la rencontre de la meilleure des manières, avec une grosse pression exercée sur la réception des Canadiens. Trouvé sur l'aile gauche, Pierre Mignot était proche de marquer le premier essai dès les premiers instants mais commettait un en-avant au moment d'aplatir.

Manquant d'agressivité, les Français encaissaient un premier essai de Brock Webster. La réplique est venue des deux quinzistes du groupe, Jean-Pascal Barraque (Clermont) et Nelson Epée (Toulouse). Le premier a bien fixé ses adversaires, avant que le second ne tape un coup de pied à suivre. Le Clermontois a déposé ses vis-à-vis et égalisé.

Doublé de Nelson Epée

Après une frayeur en fin de première période, les Bleus ont profité d'une belle agressivité de Nelson Epée dans un ruck pour que ce dernier récupère le ballon et file seul dans l'en-but. Bénéficiant d'un moment fort, les Français ont été efficaces avec une bonne fixation de Tavite Veredamu pour servir une nouvelle fois Nelson Epée, auteur d'un doublé.

Le deuxième essai dans la foulée de Brock Webster a remis l'équipe de France sous pression, mais elle a tenu jusqu'au coup de sifflet final. À noter que le match a été retransmis par Canal+ Sport avec un différé de quelques minutes.

lire aussi

Sarah Hirini : « De plus en plus de femmes font du rugby leur métier »

Plus tôt dans la journée, le Canada avait facilement écarté le Zimbabwe (31-7). Les coéquipiers de Jean-Pascal Barraque, qui ne s'étaient pas qualifiés pour les JO de Tokyo, essaieront de faire mieux que leur dernier classement au circuit mondial (7e). Leur meilleur résultat en Coupe du monde est une 5e place (1997, 2005 et 2013).

Leurs homologues féminines font leur entrée dans le tournoi ce vendredi soir (18h35) face à l'Afrique du Sud, absente à Tokyo.

lire aussi

Toute l'actualité du rugby à 7