Les Bleus ambitieux rempilent en Coupe du monde

·2 min de lecture

La saison de Coupe du monde s'ouvre ce lundi à Antalya (Turquie). Les équipes de France tenteront de confirmer leur progression, alors que les archers asiatiques font leur retour.

La saison en extérieur reprend, et avec elle le circuit de Coupe du monde. Les archers du monde entier, puisque les redoutables représentants des pays asiatiques font leur retour après les restrictions liées à la pandémie de Covid-19, se retrouvent dès ce lundi à Antalya, en Turquie, pour la première étape qui se terminera dimanche.

Suivront trois autres étapes, avant les finales (15-16 octobre à Tlaxcala, au Mexique) : à Gwangju, en Corée du Sud, du 16 au 22 mai, à Paris (à Charléty et dans la cour du château de Vincennes) du 20 au 26 juin, puis à Medellin, en Colombie, du 18 au 24 juillet.

Les équipes de France d'arc classique (la catégorie olympique) tenteront de confirmer les performances enregistrées la saison dernière. S'ils n'avaient guère brillé aux Jeux Olympiques de Tokyo en août, les Bleus ont pu compter sur leur nouvelle cheffe de file, Lisa Barbelin, 22 ans. Sacrée championne d'Europe en juin à Antalya, puis en salle en février dernier, elle a emmené l'équipe de France féminine sur le podium (3e, avec Mélodie Richard et Caroline Lopez) des Mondiaux de Yankton (USA) en septembre, avant d'atteindre les quarts de finale en individuel. Son objectif cette saison : élever ses performances au niveau mondial.

L'équipe de France masculine a quant à elle été sacrée championne d'Europe indoor en février, et Clément Jacquey en individuel. C'est le trio des JO qui a été sélectionné pour la Coupe du monde.

Les Bleus en Coupe du monde

/

Hommes : Jean-Charles Valladont (33 ans, Nîmes), Pierre Plihon (32 ans, Nîmes), Thomas Chirault (24 ans, Clermont)
Femmes : Lisa Barbelin (22 ans, Riom), Audrey Adiceom (25 ans, Riom), Mélanie Gaubil (24 ans, Nîmes).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles