Bleus : la déception tranquille

SO FOOT
·1 min de lecture

Cette fois, les Bleus n'auront pas attendu septembre pour lancer leur année. Après une cuvée 2020 expédiée en moins de trois mois à cause de la pandémie, c'était un retour à la normale, ou presque, pour l'équipe de France, qui a débuté sa campagne de qualification pour le Mondial 2022 en partageant un point avec l'Ukraine (1-1), dans une enceinte dyonisienne tristement silencieuse. Le traditionnel rassemblement du mois de mars, intercalé entre les grandes échéances du printemps pour les clubs, a donc accouché d'un premier couac. "Un accident ? C'est un bien grand mot, a balayé Didier Deschamps, impassible et perché sur son estrade dans la salle de presse du Stade de France. De la créativité, c'est plus compliqué face à un tel adversaire. Qu'on ne soit pas au top de la fraîcheur, je n'avais pas besoin d'attendre ce soir pour le savoir. Ce n'est pas une excuse, cela…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com