Les Bleus en embuscade aux Mondiaux de concours complet

Thomas Carlile et son cheval Darmagnac de Béliard ont pris la 5e place provisoire du dressage. (Baptiste Paquot/L'Équipe)

Jeudi, lors de la première journée des Championnats du monde de concours complet qui se déroule en Italie, les deux premiers cavaliers, Astier Nicolas et Thomas Carlile, ont signé des bonnes performances en dressage. Vendredi, le dressage se poursuit avec Gaspard Maksud et Nicolas Touzaint.

Grands favoris, les Britanniques ont marqué, jeudi à Pratoni del Vivaro près de Rome, la première journée des Championnats du monde de concours complet. La championne olympique Laura Collett (London 52) a pris la tête de l'épreuve de dressage avec un total de 19.3 points devant sa compatriote Yasmin Ingham (Banzai du Loir) avec 22 points, la Néo-Zélandaise Monica Spencer (Artist) avec 25.8 points. La troisième Britannique Rosalind Canter (Lordships Graffalo) est 4e avec 26.2 points.

Thomas Carlile, à propos de Darmagnac de Béliard

« Dans deux-trois ans, ce cheval va péter des records et aller chercher des points »

Côté français, Thomas Carlile a réalisé une belle prestation (26.4 points) sur Darmagnac de Béliard. « C'est un cheval qui est de nature très timide, il est très inquiet. Comme on le connaît par coeur, en retour, il a une confiance inouïe en nous, mon équipe et moi, et ça le rassure. Livré à lui-même, il s'affole, s'inquiète, il n'aime pas l'exposition, l'ambiance, un rien l'inquiète. Si on peut l'entreprendre un petit peu, ça le rassure. Il n'a pas encore la maturité de se bonifier devant une telle ambiance de concours. Par contre, il a tellement confiance en moi que si je le rassure gentiment, il s'exprime et c'est ce qu'il a réussi à faire aujourd'hui (jeudi), se réjouit le Toulousain qui se place à la 5e place provisoire. Ce cheval-là va gagner un jour le dressage d'un grand Championnat mais on ne va pas lui demander ça maintenant.

J'ai toujours envie d'aller chercher le petit plus, mais on est rentrés dans l'idée d'utiliser son brillant naturel et rester dans son savoir-faire. Dans deux-trois ans, ce cheval va péter des records et aller chercher des points. »

lire aussi

Les Bleus ont préparé les Mondiaux de concours complet dans la Manche

Son coéquipier Astier Nicolas a ouvert le bal des Bleus avec Alertamalib'Or. Malgré quelques fautes, l'Angevin a assuré l'essentiel avec un total de 30.7 points (15e après la première journée). « La note est assez justifiée. Il y a du bon travail et pas mal de petites erreurs. J'avais l'impression que le cheval ne se sentait pas très frais, note le Français. Je ne l'ai pas trouvé très fringant depuis qu'il est arrivé ici. Le transport, la chaleur, même si c'est la même chose pour tout le monde évidemment, ce sont des erreurs que je mets sur ce compte. » En individuel, pour ses premiers Mondiaux, Cyrielle Lefèvre (Armanjo Serosah) s'est placée au 30e rang du dressage avec un total de 35.6 points. Vendredi, la deuxième journée de dressage voit l'entrée en lice de Gaspard Maksud (Zaragoza) et Nicolas Touzaint (Absolut Gold*HDC).