Les Bleus encourageront les féminines à distance

Antoine Dupont et ses coéquipiers soutiendront à distance les Bleues samedi matin. (B. Paquot/L'Équipe)

Les joueurs et le staff du quinze de France, qui affronteront l'Australie en test-match samedi soir (21 heures) garderont un oeil sur la demi-finale de la Coupe du monde que disputeront les partenaires de Gaëlle Hermet, demain (7 heures 30), en Nouvelle-Zélande, face aux Blacks Ferns.

Même un jour de match, même à quelques heures d'un gros test contre l'Australie, samedi soir au Stade de France, les joueurs et l'encadrement de l'équipe de France de rugby seront au soutien des Féminines, appelées à défier la redoutable équipe de Nouvelle-Zélande, sur les terres des Black Ferns, en demi-finale de la Coupe du monde ce même samedi, à 7 heures 30 (heure française).

« Pour ma part, je vais quand même essayer de dormir pour préparer le match face aux Wallabies, a notamment confié le demi de mêlée et capitaine Antoine Dupont en conférence de presse. Mais dès que je vais me lever, si je peux regarder le match pour les voir et les encourager, ça sera bien sûr avec plaisir. On essaie de suivre à distance leur parcours. Ce qu'elles font depuis plusieurs années est remarquable et c'est ce qui permet aussi de développer le rugby féminin en France. En tout cas, on croit fort en elles. »


lire aussi

Pourquoi la Nouvelle-Zélande craint la France avant la demi-finale du Mondial

« C'est un match à l'autre bout de la planète qui va susciter un véritable intérêt pour nous tous, a ajouté le manager général des Bleus Raphaël Ibañez. Nous serons leurs premiers supporters, sachant aussi que dans le projet construit maintenant depuis trois années, les échanges sont très fréquents avec le staff du quinze de France féminin. Ça permet de mieux nous connaître et de mieux appréhender les acteurs et actrices du match qui les attend demain. »