BLEUS : La liste de Didier Deschamps décryptée

Alexandre Aflalo

​ Ce jeudi à 14h, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a annoncé devant la presse une liste étendue de 24 joueurs pour les deux prochains matchs, contre le Luxembourg en éliminatoires de la Coupe du Monde et contre l'Espagne en Amical au Stade de France.


Et là où le sélectionneur français nous avait souvent habitué à des listes peu changeantes, il a dévoilé cette fois-ci un groupe avec de nombreux changements, dont quatre nouveaux garçons, et un mot d'ordre : jeunesse.

Voici la liste complète


Gardiens : A. Aréola (PSG), B. Costil (Stade Rennais), H. Lloris (Tottenham)


Défense : P. Kimpembe (PSG), L. Koscielny (Arsenal), L. Kurzawa (PSG), B. Mendy (AS Monaco), A. Rami (FC Séville), B. Sagna (Manchester City), D. Sidibé (AS Monaco), S. Umtiti (FC Barcelone)


Milieu : N. Kanté (Chelsea), T. Lemar (AS Monaco), B. Matuidi (PSG), P. Pogba (Manchester United), A. Rabiot (PSG), C. Tolisso (Olympique Lyonnais)


Attaque : O. Dembélé (Borussia Dortmund), K. Gameiro (Atlético Madrid), O. Giroud (Arsenal), A. Griezmann (Atlético Madrid), K. Mbappé (AS Monaco), D. Payet (Olympique de Marseille), F. Thauvin (Olympique de Marseille)


Les nouveaux

Benjamin Mendy, Corentin Tolisso, Kylian Mbappé, Florian Thauvin : pour former sa liste en vue des matchs du Luxembourg (25 mars) et de l'Espagne (28 mars), Didier Deschamps a pris le meilleur des jeunes talents de Ligue 1. Quatre garçons qui étaient attendus, espérés dans cette liste après leurs belles performances récentes avec leurs clubs, et qui ont donc été récompensés avec cette première sélection de la part du sélectionneur. 

Évidemment, voir Mendy et Mbappé, deux des quatre monégasques appelés par Deschamps (avec Lemar et Sidibé) était attendu. Le latéral gauche représente une réelle solution pour la défense française, orpheline de Patrice Evra et face à un Layvin Kurzawa pas vraiment convaincant à Paris. Mbappé, brillant depuis le début de l'année avec Monaco, représente quant à lui le futur des Bleus et Deschamps, comme tout le monde, en est bien conscient. 


Au milieu de terrain, Corentin Tolisso a enfin pris la place de Moussa Sissoko, qui joue très peu cette saison, et est récompensé de sa belle saison avec l'OL. Si N'Golo Kanté, Paul Pogba et Blaise Matuidi sont à priori les trois premiers choix pour le milieu français, Rabiot et Tolisso s'insèrent doucement mais sûrement dans ce groupe avec cette sélection. 

Quant à Florian Thauvin, ses dernières semaines avec Marseille en ont fait un sérieux candidat aux Bleus et il peut même briguer un poste de titulaire côté droit, où il sera en concurrence avec Ousmane Dembélé


Les surprises 

Au delà de ces quatre nouveaux, deux surprises sont à noter, et les deux sont parisiennes. La première et la plus grosse est la présence d'Alphonse Aréola, très critiqué et relégué au banc de touche cette saison, à la place de Steve Mandanda, l'habituel numéro 2 chez les Bleus. L'autre est la sélection de Presnel Kimpembe, brillant avec le PSG lorsqu'il joue mais troisième dans la hiérarchie des défenseurs centraux parisiens, pour remplacer Varane blessé. Ici aussi, malgré la pléthore de défenseurs centraux disponibles pour le groupe France, Deschamps montre qu'il veut faire de Kimpembe un régulier chez les Bleus. 

On notera également deux, non allez, trois absences dans le secteur offensif : celles d'Alexandre Lacazette, Nabil Fékir et Karim Benzema. Fidèle à lui-même à ce niveau, Didier Deschamps a sélectionné l'irremplaçable Giroud, malgré son statut de remplaçant à Arsenal, et parié une nouvelle fois sur la doublette Gameiro-Griezmann malgré les performances assez impressionnantes d'Alexandre Lacazette avec Lyon. Fékir, lui, était en concurrence avec Thauvin et Dembélé sur le côté. Le sélectionneur a tranché. Concernant Benzema, bien que son retour ait été évoqué, Deschamps n'a pas osé franchir le pas.


Un groupe résolument jeune, talentueux, et qui pourrait ressembler à peu de choses près à celui qui défendra le maillot bleu à la Coupe du Monde en Russie dans un peu plus d'un an. Premier test grandeur nature dans neuf jours, à Luxembourg.

​​

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages