Comment les Bleus ont raté le Mondial 70

SO FOOT
·1 min de lecture

Est-ce la lettre qui s'est perdue dans la nature ? Ou bien le courrier n'a-t-il jamais été envoyé ? C'est en ouvrant le journal, un matin, que Gilbert Gress a appris par surprise qu'il était retenu avec les Bleus pour affronter la Norvège, en ouverture de la campagne éliminatoire du Mondial 1970. "Je savais que le rendez-vous était à Obernai, une petite ville à côté de Strasbourg, donc je m'y suis rendu", rembobine l'Alsacien. Qui n'a guère de doute sur la fiabilité des services postaux à l'automne 1968. "La fédération ne m'a jamais envoyé de convocation."

"On n'emmène pas de Beatles en Angleterre !"


Gilbert Gress et l'équipe nationale, ça n'a jamais été une histoire d'amour. Plutôt un crêpage de chignon, au sens propre, comme au figuré. Deux ans et demi avant le match face à la Norvège, l'ancien attaquant de Strasbourg et de l'OM est sélectionné dans… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com