Quand les Bleus remportaient les JO 1984

SO FOOT
So Foot

Au bout de la ligne droite du 100 m, Carl Lewis exulte, les bras tendus vers le ciel. Cet été 1984, à Los Angeles, la légende du sprint remporte l'épreuve reine des Jeux olympiques, mais aussi le 200 m, le saut en longueur et le relais 4 fois 100 m. Et parmi les 92 000 spectateurs du Los Angeles Memorial Coliseum, un groupe de Français est aux premières loges. C'est l'équipe de France de football. Le Monégasque Dominique Bijotat rejoue la scène comme si c'était hier : "On était assis aux 70 m du 100 m. C'est exactement là que Carl Lewis fait la différence : il met trois mètres à ses adversaires !" Après l'entraînement du matin, les joueurs tricolores se régalent en passant leur après-midi devant les épreuves d'athlétisme ou de natation. "On ne faisait pas de sieste, on mangeait, et on filait vite au stade en bus, qui nous déposait au pied de la tribune", rembobine Philippe Jeannol. Si les Bleus sont comme des…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi