BMX freestyle - BMX freestyle : quatre bonnes raisons de suivre les mondiaux

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les Championnats du monde de BMX freestyle (park et flat) débutent mercredi à Chengdu, en Chine. Une semaine après la dernière étape de Coupe du monde, le maillot arc-en-ciel est mis en jeu, une première pour le flat. Voici quatre de raisons de suivre la compétition (finale du flat vendredi, finale du park dimanche).Pour voir à l'oeuvre Matthias Dandois, roi du BMX flatIl continue d'écrire l'histoire de son sport. Après avoir obtenu ce week-end en Coupe du monde un huitième titre de champion du monde, il voudra marquer ces premiers Mondiaux officiels (liés à l'UCI). Maillot siglé « équipe de France » sur le dos, Matthias Dandois sera le grand favori. « Je suis le premier fan de mon pays et si je peux, à ma petite échelle, représenter au mieux la France, je me suis toujours dit que je le ferai », écrivait-il sur Twitter à l'annonce de l'événement, lui qui rêve de décrocher dix titres mondiaux.Parce qu'il y a des chances de sacre tricoloreSi le pilote français Anthony Jeanjean a très peu de chance de grimper sur le podium en freestyle park, les riders bleus font figure de favoris en flat. Le plus attendu sera Matthias Dandois mais il ne faudrait cependant pas enterrer trop vite Raphaël Chiquet et Alex Jumelin, icône du Festival international des sports extrêmes de Montpellier. Le pro rider de 41 ans, déjà quatre fois champion du monde, a terminé à la quatrième place du général.Martin : « Grâce aux JO, le niveau a vraiment monté d'un cran »Pour le spectaclePas vraiment besoin de comprendre les finesses et enjeux techniques des tricks des Français Dandois ou Jeanjean pour apprécier ces deux disciplines. Dans un park avec de multiples modules (pour le freestyle park) ou sur une aire plate (pour le flat), le BMX freestyle est un régal pour les yeux. Le président de l'UCI, David Lappartient, mise d'ailleurs sur ces disciplines pour « répondre aux attentes d'un public qui aime le spectacle et pour populariser notre sport auprès des plus jeunes ».

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi