La Boîte à Souvenirs: Roland-Garros, Fed Cup, sa fin de carrière précoce… les confessions de Pitkowski

RMC Sport

Pour les fêtes de fin d’année, neuf membres de la Dream Team RMC Sport se succèdent au micro de Jean-Christophe Drouet et se confient dans La Boîte à Souvenirs. Après Denis Charvet puis Rolland Courbis, c’est au tour de Sarah Pitkowski de s’essayer à l’exercice. Ancienne 29e joueuse mondiale, celle qui a remporté un titre WTA à Budapest (Hongrie), en 1999, a passé en revue sa carrière.

>> Le podcast RMC de La Boîte à Souvenirs

Son premier Roland-Garros à 18 ans, en 1993

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Pour mon premier Roland (au premier tour, elle perd en deux sets face à l’Allemande Anke Huber, tête de série numéro 5, ndlr), c’était drôle, mais j’étais plus concentrée à savoir quelle tenue j’allais porter et comment j’allais être coiffée, parce que je savais que le court allait être télévisé. Et à cette époque, l’image que j’avais du tennis était incarnée par Monica Seles, qui prenait toujours beaucoup de soin à la manière dont elle rentrait sur un court. J’ai le souvenir d’avoir été au salon de coiffure avant, afin de faire accrocher mes cheveux pour quand j’entrerai sur le court. Mon stress était plus positionné sur mon image parce que, de toute façon, il ne fallait pas trop que je regarde qui j’avais en face ! (Rires) Parce qu’Anke Huber, c’était ce qu’il se faisait de mieux avec Steffi Graf à l’époque."

Elle refuse de jouer un quart de Fed Cup contre la Belgique, en 1998

"Yannick Noah (le capitaine de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi