Bob Jungels (AG2R-Citroën) dans l'attente d'un résultat, Greg Van Avermaet appelé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Bob Jungels, lors du Tour de Suisse, en juin. (M. Zanghellini/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Luxembourgeois Bob Jungels attendait encore mercredi soir le feu vert pour prendre le départ du Tour de France et fera un nouveau test Covid jeudi matin. Greg Van Avermaet se tient prêt à le remplacer.

Les coureurs d'AG2R-Citroën n'étaient que sept, mercredi soir, sur le podium des jardins de Tivoli, où les équipes sont présentées. Car il manquait Bob Jungels, retenu à l'hôtel en attendant d'avoir un test Covid qui valide sa participation au Tour de France.

Le Luxembourgeois était négatif en début de semaine mais un test s'est révélé légèrement positif ce mercredi. « Le résultat révèle une positivité avec une légère charge virale qui motive un nouveau contrôle qui sera pratiqué jeudi matin », précise le docteur Serge Niamke, médecin de l'équipe AG2R Citroën. Bob Jungels sera testé une dernière fois jeudi matin et la décision de son remplacement sera prise ensuite.

Dans le cas d'un test positif, il ne prendrait pas le départ et serait remplacé par Greg Van Avermaet. L'expérimenté Belge (37 ans, 9 Tours de France, 2 victoires d'étape) se tient prêt à embarquer jeudi matin pour Copenhague, où le départ sera donné vendredi. Les manageurs avaient anticipé ce cas de figure et avaient déjà amené le matériel de différents coureurs jusqu'au Danemark. Les compositions définitives doivent être données jeudi.

lire aussi

La difficile épreuve du choix


L'absence de Bob Jungels serait un coup dur pour AG2R-Citroën. Revenu à un bon niveau, le Luxembourgeois a remporté le titre national du contre-la-montre vendredi dernier et a terminé 6e du Tour de Suisse (certes décimé par les blessures). Il est l'un des maillons essentiels pour protéger Ben O'Connor, 4e du dernier Tour et leader désigné, en particulier lors d'une première semaine pleine de pièges.

Les contaminations continuent

Le Covid a causé de nombreux changements ce mercredi parmi les coureurs prévus. Positifs, Matteo Trentin (UAE) et Samuele Battistella (Astana) ont été respectivement remplacés par Marc Hirschi et Alexandr Riabushenko. Chez Israel-Premier Tech, Guillaume Boivin a pris la place laissée par Omer Goldstein, cas contact, tandis que Daryl Impey est dans l'attente, également considéré comme cas contact.

lire aussi

Toute l'actualité du cyclisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles