Bob Jungels remporte en solitaire la 9e étape du Tour de France

Bob Jungels s'impose à Châtel au bout de l'effort. (E. Garnier/L'Equipe)

Dans un final haletant, Bob Jungels (AG2R-Citroën) a remporté la 9e étape du Tour de France, dimanche. Thibaut Pinot a animé la fin d'étape et termine 4e. Tadej Pogacar consolide son Maillot Jaune.

Une échappée est allée au bout sur ce Tour de France, enfin, et elle a couronné Bob Jungels (AG2R-Citroën) aux Portes du Soleil de Châtel, ce dimanche sur la 9e étape. Membre de l'échappée matinale, le Luxembourgeois a attaqué à 63 km de l'arrivée et a su résister au retour de Thibaut Pinot, parti en contre à 18 km de l'arrivée.

Le Franc-Comtois termine finalement 4e, dépassé dans le dernier kilomètre par Jonathan Castroviejo et Carlos Verona. Et derrière, Tadej Pogacar a fait le sprint pour finir 5e avec Jonas Vingegaard dans sa roue. Les autres favoris, dont Bardet et Gaudu, ont concédé trois secondes sur la ligne.

lire aussi

Le film de la 9e étape

5

Avec 18 victoires d'étape à son actif au 21e siècle sur le Tour de France, AG2R Citroën est la 5e équipe du peloton la plus victorieuse sur la Grande Boucle depuis 2000, après Quick Step (54 victoires), Jumbo-Visma (38 victoires), Lotto Soudal (35 victoires) et Team DSM (19 victoires). AG2R Citroën compte autant de victoires d'étapes qu'Ineos Grenadiers et UAE Team Emirates au 21e siècle.
Source : Fuoriclasse

Jungles décroche le soleil, Pinot trop court

C'est l'histoire de deux revenants, frustrés par des années de galère. Pour Bob Jungles, cette étape a le goût de la sueur, du panache et de la revanche, lui qui a longtemps souffert en 2021 de bobos musculaires et de chutes l'empêchant de performer. Il a attaqué dans les pentes du Col de la Croix (8,1 km à 7,6 %) à plus de 60 km de l'arrivée et a réalisé un beau numéro dans la descente technique. Seul dans la vallée avec un vent de côté et un groupe lancé à ses trousses comprenant le TGV Wout van Aert et Thibaut Pinot, le champion du chrono du Luxembourg a accru son avance pour compter deux minutes au pied du Pas de Morgins (15,4 km à 6,1 %). Derrière, pendant que le groupe intercalé calait, la Team UAE Emirates roulait, comme depuis les premiers contreforts alpins.

Mais alors que l'avance de ses camardes d'échappée fondait sur les pentes surchauffées du Pas de Morgins, Thibaut Pinot a décidé de prendre de l'air et a mis dans le vent Castroviejo, Verona et Uran à 8 kilomètres du sommet. Dressé sur ses jambes retrouvées, le Franc-Comtois entamait le duel à distance avec le Luxembourgeois qui, plus haut, ventilait en ouvrant grand son maillot.

À 5 km du but, 24 secondes seulement séparaient les deux hommes ! C'était trop à rattraper en si peu de temps pour le revenant du cyclisme tricolore. Las, il a même délaissé une deuxième place qu'il aurait amplement méritée à l'arrivée mais pourra se consoler du titre de coureur le plus combatif du jour. Si peu pour un cycliste de sa trempe.

Frustrant mais alléchant pour la suite du Tour car le chouchou du public français a tout de même retrouvé ses jambes. « C'était ma première journée avec de bonnes sensations », se réjouissait-il à l'arrivée. On sait aussi qu'il n'est jamais aussi fort qu'après avoir manqué d'un rien la première place, comme le démontre sa victoire pleine de résilience sur le Tour des Alpes en avril. Et à entendre les cris de la foule scandant son nom à l'arrivée, la « hype » est bien réelle.

lire aussi

Le classement de la 9e étape

3/3

AG2R Citroën fait partie des 4 équipes à avoir remporté au moins une victoire d'étape sur le Tour de France lors de chacune des 3 dernières saisons (2020, 2021, 2022), avec Jumbo-Visma, UAE Team Emirates et Quick Step.
Source : Fuoriclasse

Le chemin de Croix de Ben O'Connor

La victoire de Bob Jungels va rehausser le moral dans les rangs de la formation AG2R-Citroën après un début de Tour de France de galère marqué par l'abandon samedi de Geoffrey Bouchard et le calvaire de Ben O'Connor. Touché à la hanche depuis la 2e étape et portant sa croix depuis lors, l'Australien, 4e du dernier Tour de France, s'est rendu plusieurs fois à la voiture de ses directeurs sportifs et même médicale, laissant présager d'un abandon sur les routes de cette 9e étape. Finalement, il a terminé l'étape à 27'35 de son équipier, avant de pouvoir souffler lundi, lors de la journée de repos.

lire aussi

Le classement général du Tour de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles