Bobsleigh - CM - Un lancement de Coupe du monde à deux vitesses

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

La Coupe du monde redémarre ce week-end à Sigulda, en Lettonie, selon une organisation assez particulière, puisque seules quelques nations européennes seront présentes.

Les Français Romain Heinrich et Lionel Lefèbvre vont lancer samedi une saison préolympique bien particulière à Sigulda, en Lettonie. Le duo - Dorian Hauterville, freineur titulaire, a été laissé au repos en raison d'une alerte à un mollet - fera face à douze équipages seulement, tous européens. Pandémie oblige, les Américains, les Canadiens, mais aussi les Chinois et les Sud-Coréens sont restés sur leur continent et ne rejoindront le circuit mondial qu'en janvier.

lire aussi
Toute l'actu ski-glace

L'Allemand Francesco Friedrich, patron en bobsleigh à 2 comme à 4 ces dernières années, sera lui bien présent. Pas d'équipage russe ni autrichien, rentrés à la maison en début de semaine en raison de tests positifs au Covid-19.

Une donne qui a considérablement perturbé la préparation des Bleus. « On a eu des cas positifs, relève le coach et préparateur physique Max Robert. Plusieurs fois, il a fallu faire des allers-retours. On marche sur des oeufs, à tout moment ça peut basculer. C'est bête à dire mais ce week-end, le principal sera de participer, d'être au départ. »

Un nouveau bob pour Heinrich, de nouvelles pousseuses pour Boch
Heinrich et Lefebvre vont en effet tester en compétition le nouveau bob à 2 acheté à l'intersaison. Cinquième du classement général de la Coupe du monde la saison dernière, l'Alsacien va avoir deux week-ends de compétition sur la piste lettone, dessinée pour la luge et très tournante, pour roder le nouvel engin.

Les féminines aussi seront au départ, avec des ambitions différentes. La pilote Margot Boch (21 ans), veut engranger de l'expérience pour sa première saison complète en Coupe du monde. La jeune femme veut aussi effacer le souvenir d'un hiver avorté par un trauma crânien (sa tête avait heurté le bob à l'entraînement avant les Championnats d'Europe) et un printemps plombé par une mononucléose.

Dans son sillage, quatre pousseuses ont rejoint le groupe France, grâce au financement apporté par le programme « Performance pour Elles » de la FDJ : l'ancienne cycliste sur piste olympienne Sandie Clair, la lanceuse de poids Talia Solitude, Madison Stringer, fille d'une ancienne freineuse canadienne naturalisée française, et la crossfiteuse Emeline Darmezin. Mais en Lettonie, c'est avec Carla Sénéchal, la n°1, que Boch descendra, face à huit autres binômes seulement, dont la championne olympique allemande Mariama Jamanka.

Le calendrier de la Coupe du monde
21-22 novembre à Sigulda (LET) : bob à 2 - bob féminin
28-29 novembre à Sigulda (LET) : bob à 2 - bob féminin
12-13 décembre à Innsbrück (AUT) : bob à 2 - bob féminin
19-20 décembre à Innsbrück (AUT) : bob à 2 - bob féminin
9-10 janvier à Winterberg (ALL) (comptant comme Championnats d'Europe) : bob à 2 - bob à 4 - bob féminin
16-17 janvier à Saint-Moritz (SUI) : bob à 2 - bob à 4 - bob féminin
23-24 janvier à Königsee (ALL) : bob à 2 - bob à 4 - bob féminin
5-14 février : Championnats du monde à Altenberg (ALL) : bob à 2 - Bob à 4 - bob féminin
13-14 mars à Yanqing (CHN) : bob à 2 - bob à 4 - bob féminin