Une bombe frappe le PSG, ça va lui couter très cher

Le dossier était en stand by depuis quelques semaines, Anne Hidalgo est venue annoncer une terrible nouvelle au PSG : le Parc des Princes ne sera pas vendu. Même si la mairie de Paris souhaiterait poursuivre les discussions avec le club de la capitale, le départ de Jean-Claude Blanc condamnerait quasiment ce dossier.

A un jour d’un gros match contre le Stade Rennais, c’est une très mauvaise nouvelle que vient d’apprendre le PSG. Anne Hidalgo a annoncé que le Parc des Princes ne serait pas vendu au club de la capitale, ce qui vient contrarier tous les plans du PSG. « Très clairement, le Parc des Princes n’est pas à vendre, a déclaré la maire de Paris face aux lecteurs du Parisien. Et il ne sera pas vendu. C’est une position ferme et définitive. Il s’agit d’un patrimoine exceptionnel des Parisiens », a lâché la maire de Paris.

Le PSG a répondu à Hidalgo

« Ce n’est pas l’issue que le club, ni ses supporters, espérait. Il est décevant d'entendre que la Maire de Paris veut déloger le Paris Saint-Germain et ses supporters du Parc des Princes tout en ajoutant des dizaines de millions d'euros à la charge des contribuables parisiens pour maintenir la structure d’un stade qui a plus 50 ans et a besoin d’une rénovation complète », a lancé le PSG au journal Le Parisien en réponse à Anne Hidalgo.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le départ de Jean-Claude Blanc plombe le dossier

Et après…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com