Le bon coup de Feng Bin, championne du monde du disque, Mélina Robert-Michon 10e

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Mélina Robert-Michon a pris la 10e place de la finale du disque dominée par Feng Bin. (F. Faugere/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Chinoise Feng Bin a créé la surprise au disque en s'imposant dès le premier essai (69,12 m) devant les favorites Sandra Perkovic (68,45 m) et Valarie Allman (68,30 m), mercredi aux Mondiaux de Eugene. Mélina Robert-Michon a pris la 10e place.

C'est un véritable hold-up. Les deux favorites, Valarie Allman et Sandra Perkovic, s'apprêtaient à se livrer un duel alléchant. L'Américaine sautillait de joie après un premier jet à 67,42 m, la Croate chambrait les spectateurs en portant sa main à l'oreille après avoir lancé à 67,74 m, prenant la tête.

lire aussi

Les résultats du disque

Et puis, quelques instants plus tard, Feng Bin est venue braquer la finale. Avec un jet à 69,12 m, la Chinoise de 28 ans a estomaqué tout le monde. Non seulement elle venait de pulvériser son record (66 mètres le 6 avril pour son unique concours de la saison), mais son jet venait de lui offrir le titre, le deuxième pour la Chine dans ces Championnats. Allman et Perkovic se sont battues et ont montré beaucoup de caractère, sans réussir à dépasser la ligne des 69 mètres (68,45 m pour la Croate, 68,30 m pour l'Américaine).

Perkovic, double championne olympique (2012 et 2016), remporte à 32 ans sa cinquième médaille mondiale. Allman (27 ans), championne olympique en titre, grimpe sur son premier podium mondial. Feng, 5e des Mondiaux 2019 et éliminée en qualifications des JO l'an passé, signe le plus grand succès de sa carrière.

Mélina Robert-Michon dixième

Pour sa huitième finale mondiale, Mélina Robert-Michon n'est pas parvenue à se hisser parmi les huit finalistes. La recordwoman de France (66,73 m) est restée sur sa faim avec un meilleur jet à 60,36 m au deuxième essai. Il lui fallait faire mieux que 63,27 m pour avoir droit aux trois essais supplémentaires.

« Je suis frustrée, ce n'est pas ce que je voulais faire mais il faut être réaliste, c'est mon niveau du moment, réagissait la Lyonnaise de 43 ans. Je suis arrivée 18e, je repars 10e, je ne peux pas être déçue mais j'avais envie de plus que ça. Si en début de saison on m'avait dit que je ferais cette place, j'aurais pris, parce que c'était vraiment compliqué. J'étais trop dans la maîtrise. »

lire aussi

Toute l'actu des Mondiaux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles