Bonnet, Pigree, Moluh et Viquerat rejoignent les finales des Championnats d'Europe

Charlotte Bonnet. (S. Boué/L'Équipe)

Si le clan français a célébré le titre de Yohann Ndoye Brouard et la médaille d'argent de Marie Wattel ce samedi aux Championnats d'Europe de Rome, Charlotte Bonnet, Analia Pigree, Mary-Ambre Moluh et Antoine Viquerat se sont qualifiés pour les finales de dimanche.

En plus du titre de Yohann Ndoye Brouard sur 200 m dos et de la médaille d'argent de Marie Wattel sur 50 m papillon, l'équipe de France a connu une bonne fin de journée aux Championnats d'Europe de Rome. Deuxième de sa demi-finale (1'57''73) derrière l'Allemande Marie Isabel Gose (1'57''70), Charlotte Bonnet s'est qualifiée pour la finale du 200 m nage libre. Dans la première demi-finale, la Néerlandaise Marrit Steenbergen a établi le meilleur temps des qualifiées en 1'57''40. Sacrée sur la distance en 2018 et également médaillée d'argent en 2016, Bonnet visera un nouveau podium dimanche à 19h08.

lire aussi

Les résultats

Côte à côte dans la deuxième demi-finale du 50 m dos, Analia Pigree et Mary-Ambre Moluh ont respectivement pris la première (27''68) et deuxième place (27''86) et auront un ocup à jouer dimanche en finale (18h06). Antoine Viquerat verra lui aussi la finale du 200 brasse (19h01) grâce à sa deuxième place en demi-finale (2'11''14).

Longtemps placé pour le podium sur 200 m dos, Mewen Tomac a craqué sur la fin et termine septième (1'57''71). Vice-champion du monde du 100 m nage libre en juin à Budapest, Maxime Grousset a terminé à une frustrante quatrième place (47''78), lors d'une finale marquée par le titre et le record du monde en 100 m nage libre du Roumain David Popovici (46''86).

Sixième place sur le relais 4x100 m nage libre pour les Bleues

En finale du 800 m nage libre, la marche était trop haute pour Damien Joly (6e en 7'48''82) et Joris Bouchaut (7e en 7'50''69), loin derrière l'Italien Gregorio Paltrinieri, sacrée en 7'40''86. Même sort pour Clément Secchi en demi-finales du 100 m papillon (11e temps en 52''10).

L'Italie a brillé en 100 m brasse avec Benedetta Pilato (1'05''97) et Lisa Angiolini (1'06''34) aux deux premières places de la finale. Sur le 400 m medley individuel, c'est la Hongrie qui s'est illustrée avec la première place de Viktoria Mihalyvari (4'37''56) et la deuxième de Zsuzsanna Jakabos (4'39''79).

Dans la dernière finale de la journée, la Grande-Bretagne a décroché l'or sur le relais 4x100 m nage libre féminin (3'36''47), devant la Suède (3'37''29) et les Pays-Bas (3'37''59). Les Bleues (Beryl Gastaldello, Mary-Ambre Moluh, Marina Jehl et Lucile Tessariol) ont pris la sixième place (3'39''61).

lire aussi

Toute l'actualité de la natation