Bordeaux-Bègles s'impose d'un point sur sa pelouse face à Toulon

Bordeaux vient à bout de Toulon dans les ultimes minutes. (N. Luttiau/L'Équipe)

En clôture de la 9e journée de Top 14 dans un Chaban-Delmas plein, l'UBB a pris le meilleur sur Toulon en fin de rencontre (27-26). Les Girondins se donnent de l'air au classement et Toulon prend un point de bonus défensif.


Le match: 27-26

Après une entame équilibrée où Thomas Salles a répondu à Zack Holmes (3-3, 8e), les Toulonnais appliquaient leur plan de jeu à la lettre. Ils occupaient parfaitement le camp adverse, mettant le danger sur les Girondins et franchissant la ligne une première fois par Baptiste Serin (3-10, 22e) à qui Madosh Tambwe répondit trois minutes plus tard (10-10, 25e).

Trop indisciplinés, les Bordelais offraient une munition à Toulon qui faisait mouche une deuxième fois par l'ouvreur Ihaia West (10-17, 29e), avant que Thomas Salles n'ajoute trois nouveaux points sur la sirène (10-20, 40e). Les Toulonnais rentraient aux vestiaires logiquement devant au score.


lire aussi

Le film de Bordeaux-Bègles-Toulon

Après la pause, Bordeaux marquait un essai après seulement quatre minutes par Kane Douglas, tout juste rentré (17-20, 44e). Chaban-Delmas croit alors que son équipe va dominer Toulon pour s'imposer sans trembler, mais Bastien Vergnes-Taillefer et ses coéquipiers se sont heurtés à une défense varoise opposant une belle résistance.

Alors que Thomas Salles avait ajouté une pénalité (17-23, 50e), Federico Mori parvenait à mettre les siens devant au score grâce à un essai tout en puissance transformé par Holmes (24-23, 60e). Un avantage de courte durée puisque Thomas Salles redonna l'avantage aux siens quelques minutes plus tard (24-26, 67e).

Il restait alors une dizaine de minutes à jouer et l'équation était simple. Les Bordelais multipliaient les temps de jeu en espérant obtenir une pénalité. Alors que Pierre Mignoni, l'entraîneur de Toulon, martelait à ses joueurs « discipline » au bord du terrain, c'est finalement Waisea Nayacalevu qui commettait l'erreur fatidique. La balle de match était au bout du pied de Zack Holmes, qui n'a pas tremblé pour délivrer Chaban-Delmas.

Bordeaux enchaîne un troisième match sans défaite et, avec 20 points au compteur, se rassure et s'éloigne de la zone rouge. Toulon empoche un point de bonus défensif mérité et précieux dans la course à la qualification. Le RCT pointe à la 4e place.


Le fait : le grattage malheureux de Waisea Nayacalevu

Même s'il n'est bien sûr pas le seul artisan de la défaite toulonnaise, c'est lui qui a commis l'erreur et qui s'est mis à la faute dans les ultimes moments, donnant le coup de pied vainqueur à Zack Holmes. Alors qu'on jouait la 76e minute sur la pelouse de Chaban-Delmas, les protégés de Christophe Urios tentaient de faire sauter le verrou varois. Manquant de lucidité, Waisea n'a pas fait l'effort de relâcher le porteur du ballon après un plaquage qu'il avait lui même réalisé. Une faute qui aurait pu être évitée par le centre fidjien, connu pour ses envolées et ses différences balle en mains. En plus, il n'a pas été influent dans le jeu.


lire aussi

Le classement du Top 14