Bordeaux-Bègles surclassé par les Sharks de Durban en Coupe des champions

Le pilier girondin Christopher Vaotoa bloqué par le deuxième-ligne international des Sharks, Eben Etzebeth, samedi après-midi au Kings Park de Durban. (Ph. Magakoe/AFP)

Bonus offensif à la clé, les Sharks n'ont fait qu'une bouchée de l'UBB (32-3), en composition mixte samedi après-midi à Durban, lors de la troisième journée de Coupe des champions.

Dans un King's Park de Durban qui était très loin d'avoir fait le plein, et sous une chaleur estivale, les Bordelais ont fait de la figuration - on dirait presque du tourisme - face aux Sharks samedi en Coupe des champions (32-3). Les Sud-africains, emmenés par le capitaine des Springboks et futur Racingman, Siya Kolisi, ont surclassé dans tous les secteurs du jeu les coéquipiers de Maxime Lucu, qui se sont même retrouvés réduits deux fois à treize et ont été incapables d'inscrire le moindre essai. On se demande même comment ils ont fait pour marquer trois petits points au milieu de tant d'indigence.

lire aussi : Le film de Sharks - Bordeaux-Bègles

Déjà qu'ils étaient largués (15-0) après l'essai de filou du demi de mêlée sud-africain Jaden Hendrikse (13e) et son doublé à la 23e au ras d'un ruck, les Girondins, pas très attentifs, en ont alors encaissé un troisième (32e). Dépassés au score à la pause (22-0), ils cherchèrent à gratter quelques points ici et là : Maxime Lucu a réussi ainsi un but de pénalité (44e), puis en a manqué un (50e) dans ses cordes, tandis que les Sharks attendaient la bonne occasion pour récolter leur bonus offensif.

La qualification de l'UBB ne tient qu'à un filDe nouveau en supériorité numérique (carton jaune contre Mateo Garcia à la 52e pour geste dangereux), ils ont eu une belle occasion à la 54e, mais leur essai a été refusé. Ils ont recommencé deux minutes plus tard, sur ballon porté derrière pénaltouche, tandis que les Bordelais se retrouvaient encore à treize (58e) et ont fini par trouver la faille à la 59e par Marnus Potgieter, après un relais tranchant de Kolisi. Avant d'ouvrir les vannes offensives...

Sanctionnés de quatre cartons jaunes (30e, 32e, 52e, 58e), réduits deux fois à treize, les Bordelais; très indisciplinés et qui plus est en composition mixte, ne sont tenus que par un mince fil à la qualification en phase finale. Il faut croire, compte tenu de leur attitude, qu'ils n'attendaient rien de cette rencontre à Durban face à une équipe de haut rang (Nche, Mbonambi, Etzebeth, Kolisi, Henrikse, Mapimpi, Am...) qui ne puisa jamais dans ses réserves pour obtenir sa victoire bonifiée avant l'heure de jeu.

lire aussi : L'actu de la Coupe des champions