Bordeaux: Da Grosa et GACP devraient partir la semaine prochaine

C’est une nouvelle page des Girondins qui va se tourner. Joe DaGrosa, représentant de GACP, a accepté en fin de semaine dernière l’offre de King Street pour le rachat de ses parts. À l'heure actuelle, le dossier se trouve dans la phase des 14 jours de rétractation. Cela signifie que si l'homme d'affaires américain ne se rétracte pas la semaine prochaine, il quittera le club. Il paraît très improbable, voire quasiment impossible, qu’il trouve un repreneur capable de faire face à King Street.

Depuis quelques semaines, les relations étaient devenues catastrophiques entre les deux parties. D'un côté, King Street avec le président du club Fréderic Longuepée, et de l’autre GACP avec Hugo Varela. Très touché par la situation, Joe DaGrosa regrette la tournure de la situation, que certains investissements consentis n’aient pas été respectés et le fait que Paulo Sousa, l'entraîneur portugais recruté par GACP, n’ait pas été contenté dans ses demandes lors du dernier mercato d’été. 

Le club vendu en cas de belle proposition?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

King Street reproche à GACP une hausse importante du déficit du club, notamment sur les salaires de certains employés du club ou de certains joueurs de l’équipe première. D'ailleurs, le club pourrait même dégraisser encore une fois cet hiver en vendant certains joueurs. 

En outre, certains proches du club s’inquiètent du futur des Girondins. Même si King Street, par la voix de son représentant à...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi