Bordeaux reprend la deuxième place de la Ligue 2 à Sochaux

Josh Maja fête l'ouverture du score, son 8e but de la saison en Ligue 2. (B. Paquot/L'Équipe)

Dans le choc de la 17e journée de Ligue 2, Bordeaux s'est imposé (2-1) face à une équipe sochalienne qui avait pourtant dominé une bonne partie du match. Les Girondins reprennent la 2e place à leurs adversaires du jour.

N'ayant plus gagné depuis le 22 octobre, les Girondins se devaient de l'emporter face à des Sochaliens qui leur avaient depuis subtilisé la 2e place. Alors que David Guion était à la recherche d'une réaction de ses joueurs, il a été entendu, ce vendredi, avec une victoire 2-1 acquise dans la douleur.

lire aussi : Le film du match

Le match : 2-1En cas de victoire, Sochaux avait l'occasion de reléguer son adversaire du jour à 5 longueurs. Les Lionceaux avaient l'intention de ne pas la laisser filer. Préféré à Aldo Kalulu avant le match, Gaëtan Weissbeck s'illustrait avec le brassard de capitaine. Bien décalé dans la surface, il armait une frappe dangereuse au premier poteau détournée par Poussin (22e). Une nouvelle tentative lointaine du maître à jouer sochalien (24e) prouvait que les Sochaliens dominaient le début de rencontre.

Tout a basculé à la demi-heure de jeu. Seul au second poteau, Josh Maja ouvrait le score sur un corner tiré par Vital Nsimba (31e). Sonnés, les hommes d'Olivier Guégan voyaient même Bordeaux doubler la mise (32e) grâce au deuxième but cette saison de Zuriko Davitashvili. Profitant d'un beau travail de Dilane Bakwa, le Géorgien de 21 ans éliminait Faussurier et battait Prevot d'une frappe croisée. Euphoriques, les Bordelais manquaient même le 3-0 sur une tête trop croisée d'Aliou Badji (41e).

Le début de deuxième période ressemblait à celui de la première. Sochaux dominait et Bordeaux se contentait de faire parler sa vitesse et son réalisme en contre. Leur persévérance payait enfin à l'heure de jeu. Sur une astucieuse remise en retrait de la tête de Weissbeck, Kanouté armait une reprise de volée au sol qui laissait Poussin stoïque (59e).

À la recherche de l'égalisation, Sochaux pouvait même profiter d'une supériorité numérique. À peine entré en jeu, le jeune Bordelais Logan Delaurier-Chaubet était en effet exclu à cause d'un trop-plein d'engagement sur Weissbeck (74e). Cette expulsion offrait à Sochaux l'opportunité d'attaquer en nombre, rendant les dernières minutes suffocantes côté bordelais. Mais vaillants, les hommes de David Guion n'ont rien lâché et ont mis fin à une série de trois matches sans victoire.

voir aussiLe classement de Ligue 2

Le joueur : Poussin peut être fier comme un coqParfois décrié pour ses sautes de concentration, Gaëtan Poussin a été particulièrement vigilant ce vendredi face à Sochaux. Mis à contribution dès la 3e minute, il se montrait prompt devant Sissoko. Proactif sur les différentes tentatives de Weissbeck, il a permis à son équipe de conserver son avance à la pause. Même s'il ne pouvait rien faire sur le seul but sochalien, le gardien formé au club a livré une performance aboutie ponctuée par 4 arrêts. Seul bémol, son intervention hasardeuse en fin de match qui aurait pu lui coûter cher. L'arbitre, M. Kherradji, jugeait toutefois qu'il n'y avait pas de contact entre le gardien bordelais et Alvero.

lire aussi : Calendrier et résultats de la 17e journée de Ligue 2