Bordeaux, l'OM, la succession de Carrasso, l'équipe de France... les vérités de Costil

Performant avec les Girondins de Bordeaux, l'ancien gardien rennais Benoît Costil était l'invité de Team Duga sur RMC mercredi soir. L'occasion de balayer divers sujets comme ses débuts à Bordeaux, les sollicitations de l'OM, la succession de Cédric Carrasso ou encore son absence de la dernière liste de l'équipe de France.

A lire aussi >> Bordeaux: "On a eu des contacts avec McCourt et Lopez", avoue Nicolas De Tavernost

Les sollicitations cet été

"Il n'y a rien eu du tout avec l'OM cet été. Il y a eu des approches par le passé mais rien cet été. J'ai eu la chance d'avoir plusieurs clubs qui s'intéressaient à moi cet été, Bordeaux donc mais aussi des clubs espagnols, italiens et allemands. Mais j'ai choisi Bordeaux pour plusieurs raisons: Jocelyn Gourvennec, le prestige et l'histoire du club..." 

Ses débuts avec Bordeaux

"Mes débuts se passent bien même si, après six ans dans un club, il faut forcément un temps d'adaptation, même à l'âge de 30 ans. Ce n'est jamais évident. Tout se met en place petit à petit".

Sur les supporters qui l'ont chahuté

"C'était un petit incident, rien de bien méchant (Ndlr, quelques supporters ont scandé le nom de Carrasso contre Troyes, fin août). C'était une minorité de supporters mais, comme vous le savez, on retient davantage le négatif que le positif. C'est la première fois que ça m'arrivait mais j'ai déjà tourné la page".

La succession...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages