Bordeaux: Laborde offre une bouffée d'oxygène aux Girondins

RMC Sport

Le match de Bordeaux face à Troyes a démarré comme les précédents avaient terminé, samedi soir, lors de la 20e journée de Ligue 1: ses ultras ont manifesté leur mécontentement avant même le début de la rencontre, une banderole prenant même feu dans le parcage réservé aux visiteurs ; les joueurs, eux, se sont vite tirés une balle dans le pied, ne devant qu'à leur gardien, Benoît Costil, de ne pas être menés après douze minutes de jeu. 

Dans la semaine, les supporters bordelais avaient pris à partie Jocelyn Gourvennec et son équipe au Haillan, le centre d'entraînement du club. L'élimination à Granville (National 2), en 32es de finale de la Coupe de France (1-2), n'était manifestement pas passée chez des fans bordelais ulcérés. Au moment de se rendre à Troyes, les Girondins restaient sur une série de six revers consécutifs toutes compétitions confondues et pointaient à la quinzième place de la Ligue 1 avec un point d'avance sur le premier barragiste, Lille. 

À lire aussi >> Bordeaux. Stéphane Martin: "On fait tout pour que la situation change"

Le déboulé de Malcom 

Tout n'a pas été parfait mais les Bordelais se sont offert une petite bouffée d'oxygène au stade de l'Aube pendant que le Losc l'a emporté face à Caen (1-0). Pour cela, ils ont donc pu compter sur leur gardien, encore une fois impeccable. On jouait en effet depuis onze minutes quand Soualiho Meité a fauché...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi