Bordeaux : Nouvelle alerte aux orages, la Fête de la musique interdite après 22 h

Mickaël Bosredon/20 Minutes

BIS REPETITA - La préfecture de la Gironde lance un appel à la vigilance pour un nouveau risque d’orage ce mardi soir, et annonce la fin des festivités de la Fête de la musique à 22 h sur tout le département

Une double lame qui pourrait être terrible. Vingt-quatre heures après l'orage de grêle qui a traversé la Gironde lundi soir, et dévasté plusieurs communes comme Le Taillan-Médoc, la préfecture lance ce mardi un appel à la vigilance. Météo-France vient en effet de placer la Gironde en vigilance orange pour des phénomènes d’orages, à partir de 23 h et jusqu’à mercredi 6 heures.

« Ce nouvel épisode orageux pourrait s’accompagner de phénomènes potentiellement violents : chutes de grêle, rafales de vent à 80 km/h et fortes pluies avec des cumuls locaux pouvant atteindre 30 à 50 mm » prévient la préfecture. « De nouveaux dégâts sont localement à craindre sur les habitations, en particulier sur celles qui ont été endommagées par les intempéries de la nuit dernière, ainsi sur les habitats légers et les installations provisoires. »

La population invitée à la plus grande prudence

En conséquence, la préfète de la Gironde, a décidé en concertation avec les représentants de la mairie et de la métropole de Bordeaux, « d’interdire la fête de la musique en extérieur après 22 dans l’ensemble du département. » Sont concernées par cette décision, toutes les manifestations prévues en extérieur ainsi que celles prévues sous(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Eau : Pourquoi l’estimation du débit des rivières (à l’échelle planétaire) est un enjeu majeur
Météo : Douze départements en vigilance orange « orages » ou « canicule » ce mardi
Météo : Des grêlons énormes s’abattent sur le Loiret et provoquent des dégâts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles