Bordeaux et Saint-Étienne s'imposent facilement

Issouf Sissokho a marqué pour Bordeaux. (R. Perrocheau/L'Équipe)

Face à Trélissac et Evian Thonon Grand Genève, pensionnaires de National 2, Bordeaux et Saint-Étienne ont tous deux assuré, ce samedi en amical.

En raison de sa rétrogradation administrative en National, Bordeaux a aligné une équipe composée quasiment uniquement de jeunes du centre de formation en plus des trois « recrues » non officielles : Yoann Barbet (capitaine), Vital Nsimba et Danylo Ignatenko, ce samedi face à Trélissac (N2) en amical. Mais les Girondins ont été les meilleurs sur le terrain (3-0).

Pas vraiment gênés en première période, ils ont pris le match à leur compte peu avant l'heure de jeu. Logan Delaurier-Chaubert a ouvert le score (53e), suivi de près par Issouf Sissokho (56e). En fin de rencontre, Emilien Makagni a envoyé une troisième fois le ballon au fond des filets (85e). Bordeaux enregistre donc une deuxième victoire après celle contre Rodez (2-1), le 6 juillet.

Les Verts ont accéléré après le repos

Pour son premier match amical, Saint-Étienne a également battu (3-0) Evian Thonon Grand Genève, autre pensionnaire de N2. Dominateurs en première période, les Verts ont inscrit leurs trois buts après le repos, par Ayman Aiki (48e), Jean-Philippe Krasso (63e) et Yvann Maçon (71e).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles