Bordeaux : Un système de pilotage de l’éclairage public, pour « sortir du clivage allumé ou éteint »

NRGYBox

ENERGIE - NRGY Box, une start-up bordelaise, a créé un boîtier connecté qui se place dans les poteaux des lampadaires pour moduler l’éclairage public en fonction de la fréquentation

Eteindre, ou laisser allumé ? La question de l’éclairage public nocturne, devient un casse-tête pour nombre de collectivités à la recherche d’économies sur leurs factures énergétiques en cette rentrée.

Selon l’Ademe, l’éclairage public correspond à 41 % de la consommation d’électricité des communes, et les 11 millions de points lumineux qui constituent le parc d’éclairage public en France, représentent plus de 10 % de la consommation nationale totale d’électricité. Outre la pollution lumineuse du ciel, l’éclairage nocturne pose aussi un enjeu de préservation de la biodiversité, puisqu’il est une des principales sources de disparition des insectes.

Intelligence artificielle

Créée il y a trois ans, et jusqu’ici en phase d’expérimentation, la start-up bordelaise NRGY Box, incubée par Unitech à la cité numérique de Bègles, vient de lever 500.000 euros et va recruter une dizaine de personnes, pour industrialiser son procédé et le commercialiser à grande échelle.

L’entreprise a développé un procédé qui associe un module électronique à un module d’intelligence artificielle pour réguler l’éclairage public. « Concrètement, explique le co-fondateur de l’entreprise Rémi Kupisz, cela fonctionne avec un module IoT (Internet des objets)(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Incendies en Gironde : « Tout était noir ici »… Au domaine d’Hostens, « la nature reprend ses droits »
Bordeaux : Soucieuse du bien-être animal, la ville dévoile les résultats d’une enquête qui a du chien
Saint-Nazaire : Emmanuel Macron inaugure ce jeudi le premier site éolien en mer de France