Bosnie-Herzégovine : Une rivière devient une décharge à ciel ouvert après des inondations

Bosnie-Herzégovine : Une rivière devient une décharge à ciel ouvert après des inondations

Intempéries - C’est la troisième fois en cinq ans que les intempéries font remonter les déchets dans la Drina dans les Balkans

La rivière Drina, au niveau de Višegrad, à l’est de la Bosnie-Herzégovine, est jonchée d’une quantité impressionnante de déchets depuis la mi-janvier, rapporte Sky News. Les fortes pluies et le temps exceptionnellement chaud de ces derniers jours ont en effet fait déborder la Drina et plusieurs de ses affluents, qui sont ainsi venus charrier les déchets des sites de dépôt sauvage se trouvant le long des berges.

Au total, près de 10.000 m3 de déchets, des bouteilles en plastique, des pneus usagés, des barils rouillés ou encore des appareils électroménagers, se sont accumulés dans la rivière et viennent aujourd’hui se piéger dans les barrières installées par une centrale hydroélectrique bosniaque située à quelques kilomètres en amont du dépôt. C’est autant que la quantité de déchets qui a été extraite de cette zone de la rivière ces dernières années.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.



Six mois pour évacuer

En parallèle, les inondations ont contraint les autorités à évacuer des dizaines de personnes. Depuis, la pluie s’est transformée en neige, ce qui laisse espérer un ralentissement de l’afflux d’ordures jusqu’à la barrière.

Selon les premières estimations, il pourrait fa(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Loire-Atlantique : Sur la plage, ils se mobilisent contre la pollution aux billes de plastique
Energie : Au « forum des jeunesses » organisé par le gouvernement, « on espère être entendus »
Biodiversité : Une nouvelle colonie de manchots découverte en Antarctique grâce à des images satellites