Un Boston à réaction domine à nouveau Brooklyn en play-offs NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malmenés en première période, les Boston Celtics ont su réagir en deuxième mi-temps, tandis que les Brooklyn Nets, à l'image de leurs deux stars, Kyrie Irving et Kevin Durant, se sont délités pour s'incliner (114-107). Boston mène désormais 2-0 dans la série.

On était encore dans les vapeurs du premier match totalement dingue de cette série, arraché par les Celtics sur un petit « reverse - lay-up » de Jayson Tatum dans le gong (115-114). Cette deuxième levée fut un chouïa moins enivrante, mais elle a tout de même réservé son lot de rebondissements, avec une victoire finale des Boston Celtics, sur un assaut décisif dans l'ultime quart-temps (29-17).

Dans une série extrêmement excitante, après un premier match qui a fait bouillir le TD Garden et mis à l'amende Kirie Irving pour geste obscène envers un spectateur, lequel fut constamment conspué par le « peuple vert » tout au long du match mercredi soir, Boston creuse donc l'écart avec à ce sans-faute à la maison (114-107), pour mener désormais 2-0.

lire aussi

Toute l'actu de la NBA

C'est grâce, en partie, à un collectif offensif remarquable et une formidable capacité à réagir que Boston s'en est sorti. Avec sept des huit joueurs entrés en jeu à plus de dix points, 52 % de réussite aux tirs à l'arrivée, le coach Ime Udoka a pu pianoter à sa guise pour orchestrer les schémas offensifs, avec un Jayson Tatum en inspirateur (19 points et 10 passes décisives) et un Jaylen Brown omniprésent (22 pts, 6 passes, 3 interceptions).

Le duo Irving-Durant à 1 sur 17 aux tirs en deuxième mi-temps

En face, les Nets se sont délités au fil du match, après une entame agressive et 17 points d'avance à l'approche de la fin du deuxième quart-temps (45-62). La suite allait être radicalement différente. Avec notamment un tandem star Kyrie Irving - Kevin Durant, totalement cloués en deuxième mi-temps, avec un catastrophique 1 sur 17 aux tirs cumulés !

Le meneur des Nets ne connaissait pas la même nuit que lors du match 1 (39 pts) et terminait ce game 2 à 10 points seulement (4/13 aux tirs). Quant au triple médaillé d'or olympique, il inscrivait certes 27 points (dont 18 lancer-francs), mais à 4/17 aux tirs et sans le moindre panier inscrit en deuxième mi-temps !

« Ils ont fait du bon boulot en limitant mon scoring. C'est à moi de trouver la solution », disait-il à la sortie. À l'inverse, Jayson Tatum avait forcément le ton plus guilleret. « C'était un match de play-offs un peu à l'ancienne. Nous devions le gratter, on l'a fait. Je suis fier des gars et de la façon dont l'équipe a su réagir tout au long du match », notait-il, avant que la série ne bascule désormais à Brooklyn.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles