Boston et Milwaukee font la loi en conférence Est de la NBA

À Atlanta, Payton Pritchard et le banc des Celtics ont allègrement participé au huitième succès consécutif de Boston. (D. Zanine/Usa today sports)

Dans les deux rencontres au sommet de la conférence Est, Boston et Milwaukee n'ont pas tremblé. Les Celtics ont atomisé Atlanta sur son sol (101-126) et engrangé un huitième succès de rang, tandis que les Bucks se sont remis dans le bon sens en pliant prestement Cleveland (113-98).

Les Bostons Celtics ne sont pas là pour plaisanter. Dans un déplacement à Atlanta qui s'annonçait légitimement piégeux et délicat, les Hawks venant de faire la peau des Bucks chez eux quelques jours plus tôt, le finaliste de la dernière édition n'a pas fait de détail face à la bande de Nate McMillan. Un succès tout rond (101-126) qui porte désormais la série d'invincibilité des Celtics à huit victoires et les ancre solidement au premier rang à l'Est.

lire aussi : Classement de la conférence Est

Si Boston a conservé son jeune et talentueux noyau dur par rapport à la saison dernière et que ces garçons-là allaient forcément se bonifier encore, l'orageuse avant-saison, avec la suspension pour un an du coach titulaire, Ime Udoka, aurait pu venir fragiliser le groupe du Massachusetts. Visiblement, il n'en est rien. Au contraire, Boston promène un jeu spectaculaire et au plus juste, dans le sillage d'un Jayson Tatum (19 points, 8 passes la nuit dernière) rayonnant en attaque depuis le début de la saison.

Un basket que les Celtics ont récité en choeur à Atlanta, avec sept joueurs à plus de dix points, 21 paniers primés sur 46 et une confiance désormais au plus haut chez les Verts. « On a beaucoup de joueurs qui peuvent faire plein de choses dans ce groupe, clamait à la sortie l'arrière titulaire Derrick White. On a confiance en tout le monde dans cette équipe. »

lire aussi : Les résultats de la nuit

Sept primés pour Brook LopezDans l'autre affiche de la nuit à l'Est, Milwaukee n'a pas tremblé non plus devant Cleveland (113-98), effaçant du même coup l'avanie subie quelques jours plus tôt, avec un premier revers au Fiserv Forum face aux Hawks justement. Mercredi soir, les champions NBA 2021 ont donc retrouvé leur rond de serviette à la maison et infligé une cinquième défaite de rang aux Cavaliers, à nouveau privés de leur pivot Jarrett Allen et qui marquent clairement le pas après un début de saison pétaradant.

Pourtant Giannis Antetokounmpo fit plutôt dans le sobre. Un « petit » double-double (16 pts à 6/18 aux tirs, 12 rbds, 8 passes) pour le double MVP de la Ligue (2019, 2020), qui a laissé la lumière à un Brook Lopez toujours vert, auteur de 29 points dont sept paniers primés, un de moins que son record en carrière ! « Giannis focalise tellement l'attention. C'est à nous d'être prêts quand nous sommes ouverts », relatait l'efficace pivot des Bucks. Lesquels sont maintenant seuls dans la roue des Celtics pour un duel joliment lancé à l'Est.

lire aussi : Nuit des Bleus : Gobert gagne, Fournier ne joue pas