Boston s'impose une quatrième fois et balaie Brooklyn au premier tour des play-offs

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Désigné comme un favori au titre NBA en début de saison régulière, Brooklyn a pris la porte dès le premier tour des play-offs, balayé par Boston. Les Celtics ont remporté le match 4 lundi soir (116-112) pour compléter leur « sweep » (coup de balai).

Les deux favoris automnaux des bookmakers pour le titre NBA sont désormais en vacances. Trois semaines après les Lakers, éliminés sans même pouvoir disputer le play-in, Brooklyn a été balayé par Boston en quatre matches après une ultime défaite à domicile lundi soir (112-116). Les Nets sont même la seule équipe victime d'un « sweep » (défaite 4-0) au premier tour.

lire aussi

Le tableau des play-offs

Comme depuis le début de la série, Steve Nash et ses joueurs ont payé leur inefficacité dans le money-time. Les planètes semblaient pourtant s'aligner avec la sixième faute récoltée par Jayson Tatum (29 points, 5 passes), la star des Celtics, à 2'30'' du buzzer. Sur la possession suivante, Irving a ramené Brooklyn à trois points en trouvant la mire derrière l'arc (106-109, 45e).

L'ancien joueur de Cleveland et Kevin Durant ont ensuite eu quatre cartouches pour égaliser mais se sont contentés d'un tir de « KD » pour réduire encore l'écart (108-109, 46e). En difficulté depuis le début de la série, le double champion NBA a proposé son meilleur match des play-offs (39 points, 7 rebonds, 9 passes).

Une série de play-offs gagnée en trois ans

Après un double pas de Jaylen Brown pour donner de l'air aux Celtics, Durant a manqué un lancer franc crucial pour les Nets, à 20 secondes du buzzer (109-111, 47e). Plutôt que d'attendre une faute des Nets pour stopper le chrono, Boston a lancé une attaque rapide pour Marcus Smart dont le tir manqué a été repris par Al Horford pour assommer les joueurs de Steve Nash (109-113, 47e). Boston affrontera Milwaukee ou Chicago en demi-finale de Conférence.

18

Les Nets ont perdu leurs quatre rencontres face à Boston avec un écart total de 18 points. Il s'agit du « sweep » avec la plus petite différence de points entre deux équipes depuis celui infligé par Cleveland à Indiana (16 points) en 2017.

Ce « sweep » assombrit un peu plus le bilan de l'ère Durant-Irving à Brooklyn : deux éliminations au premier tour et une en demi-finale de Conférence, au bout du match 7 contre Milwaukee la saison dernière. Désignés favoris à l'Est, les Nets ont vécu une saison en forme de montagnes russes avec l'absence puis la réintégration de Kyrie Irving (non-vacciné) et l'échange entre James Harden et Ben Simmons début février. Blessé au dos, le meneur australien n'a pas joué une seule minute pour sa nouvelle équipe.

Après avoir félicité Boston, son ancienne équipe, Irving a promis de prendre sa revanche. « Mon coeur brûle de motivation. Beaucoup de gens voulaient nous voir échouer à ce stade après nous avoir classés comme prétendants (au titre) et ont beaucoup de choses à dire désormais. Je vais utiliser ça comme une motivation pour cet été et la saison prochaine », a juré « Uncle Drew » en conférence de presse.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles