Bosz (OL) après la lourde défaite contre Willem II : « Ceux qui veulent partir, qu'ils le fassent le plus vite possible »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Peter Bosz n'était pas content du match de son équipe contre Willem II. (A. Martin/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Peter Bosz n'était pas content de l'attitude de certains cadres de son groupe contre Willem II (5-0), samedi.

« Quel est votre sentiment après ce match ?
C'était une après-midi très mauvaise de notre part, c'est clair.

Comment expliquez-vous l'attitude de certains de vos joueurs ?
C'est l'attitude justement. Demandez aux joueurs.

« Les joueurs d'expérience doivent prendre en main ce match et ils ne l'ont pas fait »

Vous êtes surpris ?
Bien sûr, j'ai vu lors des trois premières semaines, un autre état d'esprit. Contre Bourg-en-Bresse (4-2), on avait bien commencé en marquant trois buts avant d'en prendre deux. Cette équipe a bien joué contre Anderlecht (0-3) même si ce n'était pas tout à fait les mêmes joueurs.

Est-ce que les cadres sont les principaux responsables ?
Je ne vais rien dire sur les jeunes car ils sont très contents, j'espère, de jouer ces matches. On a joué avec un ailier droit qui joue arrière gauche (Dib). Je ne veux rien dire sur eux mais les joueurs d'expérience doivent prendre en main ce match et ils ne l'ont pas fait.

Comment l'expliquez-vous, sont-ils ailleurs dans leur tête ?
Je ne sais pas, je ne vais pas rentrer là-dedans mais demandez-leur.

lire aussi

Un OL catastrophique chute lourdement contre Willem II en amical

On n'a rien vu de vos principes de jeu depuis le début de la préparation dans ce match...
C'est clair mais on ne les applique pas seulement depuis le stage mais depuis l'an passé. Et on a on a peut-être de la chance d'en prendre que cinq aujourd'hui. Et nous n'avons pas eu d'occasions.

Y a-t-il de la pression dimanche contre Feyenoord ?
Ça n'a rien à voir avec demain. On est là pour prendre de la condition physique, travailler la façon de jouer. Mais ceux qui ont joué ont raté leur chance.

On ne les reverra plus ?
Non, je n'ai pas dit ça. J'ai dit qu'ils ont eu leur chance mais qu'ils ne l'ont pas saisie. Aujourd'hui ce n'était pas notre niveau. Il y a des raisons. Des joueurs peut-être voulaient partir ? Ceux qui veulent partir, qu'ils le fassent le plus vite possible.

Êtes-vous content de l'arrivée de Nicolas Tagliafico ?
Bien sûr, désormais, on a deux arrières gauche avec Henrique et lui. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles