Bouches-du-Rhône : Grâce à Atlas, son nouvel ascenseur, La Ciotat en pointe sur l’accueil des super yachts

Bouches-du-Rhône : Grâce à Atlas, son nouvel ascenseur, La Ciotat en pointe sur l’accueil des super yachts

Nautisme - Les chantiers navals peuvent à présent lever en quelques heures des yachts de 4.300 tonnes

Les anciens ont fait le déplacement pour l’occasion. Car les chantiers navals de La Ciotat écrivent, ce mardi, une nouvelle page de leur histoire, plus que jamais tournée vers l’accueil et la maintenance des superyachts. Après trente mois de travaux, l’ascenseur baptisé Atlas est pleinement opérationnel. Il permet de lever jusqu’à 4.300 tonnes, soit des yachts de 80 à 115 mètres. « Nous avions besoin de cet outil pour concurrencer Barcelone et Gênes », explique Philippe Vincensini, directeur général de La Ciotat Shipyards, la société gestionnaire des chantiers. Atlas représente un investissement de 77 millions d’euros, essentiellement public.

L’ascenseur à bateaux a pris place dans l’ancienne cale numéro un, qui servait au lancement des pétroliers, du temps où les chantiers en construisaient. « Il n’en existe pas deux comme ça dans le monde », poursuit le directeur général. La technologie emprunte aux plateformes offshore, avec des treuils à chaînes qui assurent une durée de vie plus longue. Des plongeurs calent le bateau sur une sorte de berceau, le « ber » en langage technique, avec des blocs en bois pour ne pas abîmer la coque. L’opération de levage dure trois heures en moyenne, contre une dizaine d’heures lorsque les chantiers utilisent la grande forme de 200 mètres dont il faut pomper l’eau pour mettre les(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nautisme : Le marché des superyachts en plein boom, dopé par des milliardaires qui fuient la crise sanitaire
Méditerranée : Comment la Grande-Motte est devenue une capitale du nautisme
VIDEO. Cannes: Des bateaux qui «volent», d'autres recouverts de peinture au diamant... les (folles) tendances du nautisme